messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Mai 142013
 

Inscrivez vous dès maintenant !

10° Rencontre régionale de l’Internet Accompagné en Rhône-Alpes

20 et 21 juin 2013 à Bourg-en-bresse (01)

ADEAbig

Le centre de l’ADEA et son EPN qui nous accueillera…

A qui s’adresse cette rencontre ?

Ce rendez-vous, ouvert à tous, est celui de l’ensemble des acteurs de la médiation numérique et de leurs réseaux:

  • Animateurs, éducateurs, chefs de projets, responsables, élus (associatifs ou territoriaux), acteurs de la formation professionnelle…
  • Quelle que soit la structure dans laquelle la question de la médiation numérique est prise en compte : Centre social, MJC, médiathèque , PIJ, Cyber-base, association, service municipal, structure de formation et d’éducation populaire.

Cette rencontre de deux jours se veut un rendez-vous et un carrefour des dynamiques et des projets qui animent nos structures et nos réseaux du local au national.

Le Programme

Sur les 2 jours

mediacitoyenUn partenariat avec Médias citoyens nous permettra d’accueillir un plateau radio -Tv pour enrichir ce rendez-vous, mais aussi explorer et approfondir les actions communes (EPN – médias citoyens) possibles sur les territoires.

Jeudi 20 juin 2013

Journée ouverte aux acteurs régionaux de la formation continue tout au long de la vie

* Matinée (9h00- 12h30)

9h00 – 10h00 : Accueil, café, et émargement

10h00 – 12h00 :

  • Matinée thématique : “Compétences numériques”

    Cette année, afin de renforcer les liens entre les acteurs régionaux, la journée du jeudi  est construite autour de la question des compétences numériques: compétences numériques des citoyens rhônalpins, mais aussi des professionnels de la médiation et de la formation tout au long de la vie.

    Les enjeux sont nombreux pour renforcer un écosystème régional dans lequel l’ensemble des acteurs agissent en convergence vers l’objectif d’un usage du numérique véritablement inclusif pour le plus grand nombre:

    • accompagnement et formation des publics les plus éloignés,
    • développement de la culture et des compétences numériques pour tous,
    • culture professionnelle des acteurs de la médiation numérique et de la formation,
    • reconnaissance et certification des compétences professionnelles.

    Cette matinée, a pour ambition de permettre à l’ensemble des acteurs concernés de tirer le bilan de l’ensemble des expérimentations et projets de ces dernières années pour penser ensemble les articulations nécessaires sur la région Rhône-Alpes.

  • Intervention plénière : État des lieux des démarches et des projets en cours (François Duport et Guy Pastre)

  • Ateliers concrets et prospectifs :

    • Atelier 1 – Co-animation: Stéphanie Lucien-Brun & Bernadette Ratelade – Accompagner et former les publics éloignés (personnes en situation de handicap, en situation d’illettrisme) autour du numérique.
      Cet atelier permettra à partir de la pratique des participants :

      • de découvrir les enjeux de cet accompagnement

      • d’identifier les besoins des acteurs pour mener à bien cet accompagnement

      • d’identifier les coopérations nécessaires à développer sur les territoires

    • Atelier 2 – Co-animation : Valérie François & Garlann Nizon – Culture et compétences numérique pour tous : le Pass numérique un outil au service des acteurs. Cet atelier permettra à partir d’une (re)découverte du Pass Numérique. 

      • de (re) découvrir le dispositif

      • d’identifier les besoins des acteurs pour en assurer la cohérence

      • de réfléchir aux savoir-faire visés

    • Atelier 3 – Co-animation : Guy Pastre & Stéphane Leprince  – Acteurs de la médiation/animation numérique et de la formation : quelle culture professionnelle numérique commune ?
      Cet atelier permettra à partir, entre autres, d’une (re) découverte du dispositif B2i Adultes de:

      • de réfléchir au socle commun de culture numérique

      • de repérer les postures professionnelles existantes

      • d’identifier les besoins des acteurs pour assurer le développement d’une culture numérique citoyenne

      • de réfléchir aux ressources, outils nécessaire

    • Atelier 4 – Co-animation : François Duport & Christine Vaufrey. Où et comment développer ses compétences numériques professionnelles, quelle offre de formation régionale ? Et si on organisait une formation professionnelle ouverte à tous ?   

      Cet atelier permettra à partir d’une présentation rapide du projet mené au sein de Formavia pour soutenir la création d’une offre de formation régionale aux compétences numériques professionnelles  et de la démarche menée dans le cadre du MOOC (Massive Online Open Course) Itypa2 (MOOC) de :

      • construire une articulation entre des dispositifs massivement ouverts et le besoin d’accompagnement.

      • identifier les étapes à parcourir pour impliquer les acteurs locaux

      • envisager une coopération entre projet francophone en ligne et offre territoriale régionale

* Temps de repas et d’échanges (12h00 – 14h00)

* Après-midi (14h00- 19h00)

14h00 – 14h30

  • Lancement officiel de la rencontre:
    • Représentant de la Région (à confirmer)
    • Représentant de la collectivité locale
    • Représentant de la structure d’accueil (ADEA)
    • CoRAIA

14h30 – 16h

  • Conférence – Hugues Bazin – Chercheur indépendant en sciences sociales Laboratoire d’innovation Sociale par la Recherche-Action (LISRA).

    Placer au cœur du dispositif scientifique les personnes comme «  actrices-chercheuses » est une manière de dire que l’humain est du côté  de la solution, pas du problème, que production de connaissances et  transformations sociales sont liées. Aujourd’hui, les recherches,  publications, formations et interventions publiques d’Hugues Bazin  essaient de mettre en application cette démarche de recherche-action. (Exemple de projet “La place des habitants”)

16h30 – 18h00

  • EPNCamp : Partage de pratiques, d’expériences, de projets et de ressources Désormais traditionnel dans nos rencontres, temps ouvert à ceux qui le souhaitent pour partager des actions, des projets et des ressources.
    Pour participer et vous faire connaître inscrivez -vous !

18h00-19h00

  • Inauguration et présentation du projet de l’EPN porté par l’ADEA.  

19h30 – 23h30

Repas et Soirée Conviviale 

Cette année une participation de 16€ est demandée .
Elle est à payer d’avance en ligne pour des questions pratiques (les factures seront remises le jour  de la Rencontre)
Le site d’inscription à la soirée : http://coraia2013.eventbrite.fr/

Vendredi 21 juin 2013

* Matinée 9h00- 12h30

8h30 – 9h00 :  Accueil

9h00- 10h00 :

  • Actualités régionales et nationales
    • National (Amélie Thuret – DUI)
    • Inter-régional : PACA (Stéphane DELAHAYE – ARSENIC)
    • Agenda régional

10h00 – 12h30 :

  • Matinée Thématique : “EPN et territoire”
    • Plénière introductive par Christian Combier
    • Ateliers au choix dans la continuité de la plénière (en cours de construction, évolutions possibles)
      • l’EPN, un acteur éducatif du territoire ? -> La réforme sur les rythmes scolaires ré-interpelle l’EPN et sa posture sur le territoire. En prenant comme illustration les conséquences de la réforme des rythmes scolaires, cet atelier a pour objectif de ré-interpeler la posture de l’EPN, et son intégration comme participant et acteur de différents dispositifs (Contrat Educatif Local, Plan de Réussite Educative/PASAE, PEDT ), permettant ainsi de travailler autour de l’éducation au numérique et plus largement par exemple de l’éducation au médias en direction de l’enfance.
        Référente:  Pauline Reboul et Caroline Galumbo
      • Les Médias citoyens (radio locale, …) comme moyen de développer l’expression participative sur le territoire. Cet atelier aura pour objectif d’identifier la plus-value de projets communs. De quoi les EPN ont-ils besoins pour s’impliquer (connaissances des acteurs/futurs partenaires ; compétences minimales/formation).
        Référent: Thierry Borde / Patrice Berger – Médias citoyens et Alexandre Iacconi
      • Feuille de route gouvernementale sur le numérique, réforme territoriale, emplois d’avenir, service public régional de la formation, … autant d’évolutions qu’il est nécessaire de connaître et comprendre car porteuses d’enjeux qui concerne le projet et l’activité des EPN et leur environnement (EX: Partenariats)
        Référent : Stéphane Delahaye et Guy Pastre
      • Recherche action : A partir d’un exemple, présentation de la démarche en vue d’amorcer un partenariat sur le territoire Rhône-Alpin – Hugues BAZIN et Christian Combier

* Temps de repas et d’échanges (12h30 – 14h00)

* Après-midi Thématique (14h00- 16h30)

14h00 – 16h00 : “Le Projet CoRAIA : Quelles évolutions en réponse à quels besoins ?”

  • PleinièreCoRAIA 5 ans après…
  • Ateliers à la carte autour des évolutions de la dynamique Régionale: quels besoins, quel(s) réseau(x), quels outils et projets pour la dynamique de demain.

16h00 – 16h30

  • Conclusions et perspectives
  • Rangement (avis aux bonnes volontés)

Informations pratiques

Lieu de la rencontre

La rencontre se déroulera au  Centre de formation de l’ADEA qui , avec son tout nouveau EPN, nous accueillera dans ses locaux ADEALogo

ADEA

12, rue du Peloux 01000 Bourg-en-Bresse

Téléphone : 04 74 32 77 32

Contact du réseau sur place : Stéphane Leprince  –  stephane.leprince@adea-formation.com , 04 37 62 10 00

Accès au lieu

Le centre est situé à proximité de la gare SNCF Un service de co-voiturage est disponible, spécifiquement pour cet évènement ici

Hébergement

Chacun est responsable de l’organisation de son hébergement. Les possibilités et formules d’hébergement : http://www.bourgenbressetourisme.fr

Pour les personnes qui le souhaitent, un accord a été trouvé avec l’hôtel Terminus, situé devant la gare, en face de l’ADEA
– Chambre double avec petit déjeuner : 92 euros (soit 46 euros/personne) – préciser “lits séparés” !!)
– Chambre simple avec petit déjeuner: 84 euros
Lors de la réservation, dire que c’est pour la rencontre à l’ADEA.

Soirée conviviale

Une soirée conviviale est organisée dans la soirée du 20 au 21. Nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire si vous souhaitez y participer, une participation de 16 euros est demandée à chaque participant, pour couvrir les frais de repas. Pour ce faire rendez-vous sur la plateforme eventBrite (http://coraia2013.eventbrite.fr/)

Inscriptions

Si vous avez des soucis avec le formulaire embarqué ci-dessous voici le lien direct sur le formulaire original

Jan 292013
 

Mise à jour 11 février 2013

logo_rhone_alpes250

Dans le but de sensibiliser à l’open data et afin de promouvoir la constitution d’un patrimoine immatériel, libre et ouvert par les Rhônalpins, la Région va très prochainement lancer un appel à projets.
Celui-ci a pour objectif de mettre en place des Carto-Parties, liant les EPN et les établissements scolaires.

En lien avec le programme pédagogique d’enseignement pour la classe d’âge déterminée (10-18 ans), l’Espace Public Numérique devra organiser une carto-partie sur un territoire déterminé. Pour ce faire, le projet devra être conçu en lien avec un professeur ou un responsable pédagogique, afin de garantir la continuité pédagogique entre le thème de la carto-partie et le programme scolaire (histoire-géographie par exemple).

Chaque projet se verra attribuer une dotation (couvrant les frais de fonctionnement uniquement) forfaitaire de 2000 euros pour prendre en charge le transport, l’encadrement, la restauration et le temps de travail.
A l’issu du jury de sélection des projets, 4 formations (d’une journée chacune) seront organisées sur l’ensemble du territoire de la Région (1 date pour deux départements).

Partenaires du projet

A l’initiative de la Région Rhône-Alpes, cet appel à projets a également pour partenaires:

  • Les académies de Lyon et de Grenoble (un dossier co-signé par les recteurs d’académie, permettront de faciliter les prises de contact)
  • Le Pôle Numérique de la Drôme pour la formation
  • OpenScop pour la mise en place de l’outil de visualisation

Calendrier de l’appel à projets

  1. Lancement officiel le 11 février 2013
  2. Fin du dépôt des dossiers de candidature : 22 Mars 2013
  3. Jury de sélection: 05 avril 2013
  4. Attribution des subventions 29 mai 2013
  5. Formations : entre le 05 avril et le 06 juin
  6. Organisation des carto-parties : Du 15 juin au 4 juillet
  7. Traitement des données : Juillet 2013
  8. Bilan de l’appel à projets : Septembre 2013

L’ensemble des documents (dossier de candidature, règlement et foire aux questions) est maintenant disponible sur le site de la Région : http://www.rhonealpes.fr/TPL_CODE/TPL_AIDE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/430/18-les-aides-de-la-region-rhone-alpes.htm

Si vous souhaitez être accompagné, il est important de ce faire connaître du réseau en se signalant sur cette liste ouverte; Ceci permettra de vous accompagner si besoin, de vous identifier pour vous communiquer les éléments jugés importants ou stratégiques. Nous pourrons, le cas échéant vous mettre en relation avec les autres porteurs de projet. En outre,  si vous identifiez des points de “blocages”, n’hésitez pas à nous le faire savoir afin que nous activions un éventuel “appui institutionnel” (Région, Académie) pour faire avancer la construction du partenariat.

Ressources

Oct 162012
 

Maj 6 dec 2012 L’appel à projets est clos, 13 dossiers d’EPN ont été déposés.

L’appel à projets « Accessibilité numérique des lieux publics d’accès à Internet » est  issue de l’orientation 2 « solidarité numérique de la stratégie Rhône-Alpes Numérique »

Les constats

Les personnes handicapées sont à la fois les personnes à même de profiter le plus d’un plein accès aux outils, réseaux et usages du numérique, et celles qui s’en trouvent le plus «éloignées » : inadaptation des interfaces, inadéquation des contenus, accompagnements insuffisamment accessibles. Afin de pouvoir jouer pleinement leur rôle d’accompagnateur dans le développement d’usages appropriés, les structures d’accès public à Internet doivent voir améliorer leur capacité d’accueil et d’accompagnement adaptés.

L’appel à projets

C’est pourquoi la Région Rhône-Alpes lance un appel à projets afin que les EPN de Rhône-Alpes puissent rendre leurs activités, services et ressources numériques accessibles à tout type de public, quelles que soient les situations de handicap rencontrées.
Les projets retenus bénéficieront d’une aide pouvant couvrir jusqu’à 100% des dépenses d’investissement en lien avec leur projet d’accessibilité numérique.
La notion de projet est primordiale, en effet ne seront elligibles que les demandes concevant la chaîne de l’accessibilité dans son ensemble : accueil et accompagnement des publics, matériels, aménagement de l’espace, interfaces, contenus, pédagogies…

Les modalités

Les dossiers de candidature et le règlement sont à télécharger à partir du 15 octobre 2012 sur le site Internet de la Région Rhône-Alpes http://www.solidnum.rhonealpes.fr. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 3 décembre 2012.

Une assistance à maîtrise d’ouvrage est là afin d’aider la Région à :

  • produire les ressources nécessaires aux EPN souhaitant répondre à l’appel à projets,
  • identifier et accompagner ces structures,
  • capitaliser sur cette première vague pour éventuellement la reproduire.

Pour consulter et télécharger le dossier complet :
http://www.solidnum.rhonealpes.fr/spip.php?article24

Oct 162012
 

Le CRIJ Rhône-Alpes, Fréquence Ecoles et la m@ison de Grigny(69) viennent de publier un ouvrage collectif qui se veut être un guide de soutien et de sensibilisation pour les acteurs éducatifs afin qu’ils puissent s’outiller pour “accompagner les pratiques médiatiques et numériques des jeunes” (pdf) .
Un ouvrage (en Creative Common by-sa) à consommer et diffuser sans modération dans vos structures et vos réseaux.

L’article original sur le site de la m@ison de Grigny(69) : http://maison-tic.org/?p=2238

Sep 262012
 

De nombreuses certifications et autres référentiels existent concernant les compétences numériques dites “de base”. Il est parfois difficile pour les médiateurs et les usagers de s’y retrouver dans la pléthore d’offres, et la mise en avant des certifications obtenues sur les CV semble parfois peu lisible pour les recruteurs.

A  l’heure où CoRAIA participe à l’élaboration du futur Pass’Numérique mis en place par la Région Rhône-Alpes, il nous a semblé opportun d’envisager un état des lieux et une analyse des offres existantes mais surtout  en premier lieux d’essayer de définir concrètement ces fameuses compétences numériques de base nécessaire à tout citoyen et voir en quoi elles s’inscrivent (ou non) dans les référentiels connus  de certifications ou validations.

Or, par un heureux concours de circonstance, nos voisins et amis d‘ARSENIC (Région PACA), ont mis à disposition le document de synthèse d’un travail sur cette thématique. Ils ont  justement étudié et essayé de cerner et qualifier ces compétences de base (technique, cognitive, culturelle,..) nécessaires à tout individu à fortiori citoyen pour se construire une “culture numérique de base”.  Une autre plus value de ce document c’est qu’une fois définies ces compétences ont été croisées avec les référentiels phares ( PIM, PCIE et autres B2I…)

 

Pour CoRAIA, ce document nous offre une première approche pouvant contribuer à la construction du futur “pass’ numérique” qui se veut en lui-même être un dispositif destiné, non pas à ajouter une certification supplémentaire, mais bien de permettre aux publics les plus éloignés d’initier un parcours formatif d’accompagnement “aux usages démocratiques et critiques du numérique”.

Cette étude, mise généreusement à disposition par l’association ARSENIC dans un objectif de mutualisation, va donc faciliter le lancement de notre réflexion régionale sur les compétences numériques de base nécessaires aujourd’hui à tout un chacun pour être en mesure d’exercer pleinement sa citoyenneté.

CoRAIA encourage tous les animateurs/ médiateurs numériques à s’approprier ce document (pdf), pour contribuer à son évolution en le croisant avec leurs réflexions et leurs pratiques.

 

L’article original sur le site d’Arsenic : http://www.arsenicpaca.fr

Sep 252012
 

Deux ans après la première initiative “territoire en transition” (2010) le département de la Loire vous propose de renouveler l’expérience à partir du 17 septembre 2012. Centrée sur la consommation collaborative et les nouveaux mode de faire, de travailler, de consommer et de vivre ensemble, cette quinzaine se veut un évènement ou chacun peut venir chercher inspiration et exemples concrets pour mettre en place des initiatives en ce sens sur son propre territoire.

Trois thématiques principales se dégagent de cette programmation riche et variée, forte de nombreux intervenants :

1/ Des villes intelligentes aux villes OpenSource : En quoi et comment le numérique impacte notre territoire, interroge nos modes de vies et bouscule nos méthodes de gouvernance ? Peut-on développer le territoire comme un logiciel libre ?

2/ Consommation collaborative et économie de la fonctionnalité : Si beaucoup de concepts s’affairent à « décréter » un développement durable, la « CO-révolution du partage et de la mutualisation » est-elle réellement en marche sur notre territoire ?

3/ Médiation numérique, coworking, télétravail et Tiers Lieux : Alors qu’il existe une multitude d’initiatives sur internet (auto-partage, jardins partagés, FabLab, coworking, CouchSurfing…), force est de constater qu’il reste encore difficile de passer à la pratique en bas de chez soi. Les Tiers-Lieux peuvent-ils contribuer à cet apprentissage collectif et « augmenté » par le numérique ?

Rediffusé en direct sur le site dédié vous pouvez également retrouver le programme complet en ligne sur le site du Rdac

CoRaia, sera particulièrement présente le lundi 17 pour le lancement de la quinzaine, le lundi 24 pour une séance de co-working déstinée à écrire la feuille de route du groupe régional “pérennisation et modèles économiques”, ainsi que le mercredi 27 pour la première réunion de travail concernant le Pass’ Numérique.

Pour suivre et contribuer en ligne : 

 

Sep 252012
 

Qu’est-ce que le C2I (Certificat informatique et Internet)

Le C2I est une certification qui comprend plusieurs niveaux. Le niveau 1 est désormais intégré dans les parcours universitaires (niveau licence). Le niveau 2 est plus orienté métier. Il existe un C2I2 pour les métiers de l’environnement, du droit, de la santé… et un C2I enseignant.

Avec la Direction de la Formation Continue de la Région Rhône-Alpes, Formavia, l’Université de Lyon 1 (UCBL), les EPN (Espaces Publics Numériques) et organismes de formation membres du réseau Formavia, CoRAIA (Coordination Rhône-Alpes de l’Internet Accompagné) a participé à une expérimentation visant à faire passer le C2i niveau 2 enseignant aux acteurs de la formation professionnelle continue.

 La place des EPN dans la démarche

Avec CoRAIA, nous avons fait le pari que les médiateurs numériques travaillant dans les EPN pouvaient s’intégrer dans la démarche.

Celle-ci avait un double objectif :

  • Valoriser et valider les compétences numériques présentes dans les EPN (et éventuellement les développer)
  • Travailler sur une légitimité partagée avec les organismes de formation, pour établir un dialogue pouvant conduire à des partenariats.
  • Continuer à travailler à la connaissance et la reconnaissance des EPN par les organismes de formation.

Cette certification entre dans le cadre d’un DU (Diplôme Universitaire) et s’est déroulée en plusieurs phases. Nous entrons aujourd’hui dans la phase de généralisation. La Région souhaite que les formateurs puissent valider cette certification afin d’assurer la montée en compétences de ces derniers sur leurs pratiques numériques professionnelles.

La phase précédente visait à comprendre, s’approprier et adapter la sémantique du référentiel au contexte de la formation continue et aux réalités du métier. Elle a permis également de créer un parcours de formation et de tester des modalités d’animation et d’accompagnement (en lien avec Formavia). Afin que le quotidien et les pratiques numériques des médiateurs soient prises en compte, nous (CoRAIA) avons non seulement participé à ce travail préparatoire, mais nous avons également passé le C2i2e à notre tour. Aujourd’hui certifiée, la tête de réseau des EPI est désormais en mesure de vous accompagner dans la démarche.

 

Pourquoi passer le C2I2e ?

De la compétence de la Région, la formation professionnelle est soumise à appel d’offres. Aussi, l’institution régionale met en place des mesures incitatives pour que les acteurs intègrent dans leurs réponses d’appel d’offres (ainsi que dans les parcours de formation) des actions relevant des compétences numériques.

Certains des EPN se posent la question de s’orienter vers la formation professionnelle. Quelques uns ont déjà franchi le cap et ont réussi à obtenir des « marchés » faisant entrer des budgets intéressants dans la structure.

La question des certifications des publics se pose constamment. Si le C2i2e vise les formateurs, le B2I Adulte, vise le public, les apprenants. Même si c’est un référentiel national, il reste encore peu connu aujourd’hui. Il correspond à un niveau accessible au plus grand nombre. Or pour le délivrer, toute structure qui dispense des formations doit se faire agréer auprès de la DAFCO. A ce jour, un décret d’application est en cours de rédaction, sa sortie pendant l’été permettra de nous indiquer le mode opératoire, il semblerait que les titulaires du C2I2 seraient habilités à délivrer le B2IA. Les EPN pourront quoiqu’il en soit participer au parcours des apprenants en partenariat avec les organismes de formation. L’obtention du C2I2 permet d’asseoir la légitimité des EPN et de favoriser les partenariats et la confiance des OF.
Le B2i adulte peut être un bon moyen pour les EPN de développer une offre de formation accessible dans le cadre de la formation continue et certifiant des compétences numériques.

On estime aujourd’hui que 95 % des métiers de demain nécessiteront des compétences numériques ! Inutile donc de justifier le bien fondé de ce type de formation et de certification pour développer l’employabilité des usagers.

Autre constat que nous avons pu dresser lors de la phase expérimentale:

De l’avis même des organismes de formation, peu émargent sur les compétences numériques de base et citoyennes. Les offres de formation des structures sont plutôt spécialisées voir pointues. Des pré-requis sont nécessaires pour entrer dans un parcours de formation, les compétences numériques en font partie.

Le B2I même s’il vise les compétences numériques de base, dans la pratique les usagers en sont très éloignés. C’est pourquoi, la Région, à travers son pass numérique, positionne les EPN en amont du B2I. C’est un dispositif qui permet de certifier des compétences de base, citoyennes pour un public qui n’accède pas aux OF et/ou aux formations classiques (voir article dédié sur le blog des EPI)

Nous avons pu constater que peu d’OF avaient connaissance des EPN, leur rôles, missions et compétences. Le fait de faire croiser les publics a permis à la fois de valoriser nos structures mais également de démontrer que les offres étaient complémentaires (et non concurrentielles) et que des partenariats pouvaient s’envisager. Ainsi, que les EPN fassent partie du paysage régional et qu’ils soient connus et reconnus par les OF, permettra nous l’espérons, à l’avenir de renvoyer les publics vers les EPN pour les compétences de base (et vice-versa). Des partenariats financiers ne sont pas à exclure.

 

En guise de conclusion…

C’est pourquoi nous vous encourageons, soit en tant que professionnel soit en lien à votre projet de structure, à vous intégrer dans la démarche, en vous inscrivant à la phase 3 (dite de généralisation) dès aujourd’hui.

Voici un retour vidéo des « pionniers »

bilan_c2i2e_final par cypiee

Article original sur le blog des EPI de la drôme : http://epi.pole-numerique.net/certification-c2i2ef/