messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Jan 142013
 

Guy Fréry, Garlann Nizon, Guy Pastre et Daniel Suszwalak

 

Les EPN (Espaces Numériques de l’Ardèche) ne sont pas que des lieux où chacun peut se connecter à internet. Ils accueillent également divers ateliers : MAO (Musique Assistée par Ordinateur), Sport numérique, photographie… autant de projets montés par des animateurs motivés. Deux fois par an, ces derniers se réunissent pour échanger leurs idées, faire un point sur l’évolution des pratiques, la fréquentation… Leur dernière réunion a eu lieu le 20 novembre, dans les locaux des Inforoutes, à Privas, et elle était riche en projets.

Sommaire

  • Bilan de fréquentation
  • Clients légers
  • Serveur de filtrage
  • Génépi
  • Actualités CoRAIA
  • Appel à projet de la région : accessibilité numérique
  • Cartopartie
  • Pass numérique
  • Le B2i adulte
  • Distribution de livrets informatifs
  • Informations diverses
  • 5 ateliers d’EPN

La fréquentation

Rappel : Depuis 2004, les statistiques de fréquentation des centres multimédias ardéchois sont suivies de façon régulière. Depuis 2009, deux calculs des statistiques sont faits : un avec les statistiques du centre multimédia de Meysse et un sans. Le second calcul est le plus représentatif, il met à part l’importante fréquentation du centre de Meysse par les scolaires qui fait considérablement varier la moyenne de fréquentation des centres.

Le rythme de fréquentation des centres multimédias est sensiblement le même qu’il y a 5 ou 6 ans, soit une augmentation de 15 % par rapport à 2010. Alors que la fréquentation était à la baisse depuis 2007, les centres multimédias attirent à nouveau du public. Les statistiques prennent en compte deux nouveaux points : le centre socio-culturel de St Agrève et la bibliothèque d’Annonay.

A noter : une forte progression des centres de Thueyts et d’Alboussière. L’accueil du public scolaire s’élève dans les centres ardéchois à 15 % ( mais à 25 % si on inclut celui de Meysse, qui accueille beaucoup de scolaire). Le libre accès reste une des raisons principales de la venue au centre : plus de 50 %, l’accès sur réservation : 25 %.

Plus de chiffres avec le Baromètre de la région Voir les chiffres des années précédentes

La problématique de la fréquentation reste toujours d’actualité et les animateurs cherchent et proposent toujours de nouvelles activités afin de coller aux besoins du public.

Les clients légers : la version 2.0 arrive

Les clients légers sont des ordinateurs qui permettent uniquement de naviguer sur le net. Le principe a plu à plusieurs centres multimédias. Mais pour certains, ces ordinateurs sont encore trop longs à démarrer et l’impossibilité d’imprimer est un frein à leur utilisation. Le SIVU travaille encore sur les paramétrages afin d’améliorer ces points. Le client-léger 2.0 se connectera au serveur et c’est ce dernier qui travaillera, résolvant les difficultés soulevées.

Serveur de filtrage : du négatif et du positif

Plus de centres sont équipés de ce filtrage, qui fonctionne bien. Il a été installé afin d’être en conformité avec la loi. Ainsi, cet outil de filtrage protège la jeunesse et enregistre les connexions pendant un an et un jour. Il reste le problème des machines amenées par les usagers, dont les paramètres doivent être modifiés pour la connexion. Les animateurs doivent alors reconfigurer les tablettes, portables et autres afin que les usagers retrouvent les mêmes paramètres que lors de leur arrivée. Il s’agit d’une petite manipulation qui prend du temps et qui peut paraître contraignante pour les animateurs.

Genépi : l’expérience des centres test

Garlann Nizon rappelle que Genépi est un outil de gestion des EPN (usagers, facturation) . Guy Fréry aurait souhaité également que ce soit un outil de statistique précis de fréquentation des centres, mais il semble difficile de l’imposer dans chaque centre, puisque nombreux sont ceux qui disposent aujourd’hui de leurs propres outils. Sa généralisation sur les centres est donc encore à l’étude et les développements sont en cours financés par le Pôle-Numérique et le SIVU

Actualités riches pour CORAIA

CoRAIA travaille sur sa prochaine convention, dont la structuration va être beaucoup plus formelle. Elle portera encore davantage l’internet accompagné en région, et sera aussi davantage présente au niveau national. Les prochains RDV à retenir :
- 3 et 4 décembre, Forum Interconnectés de Lyon : CoRAIA sera de nouveau présent et grâce à son travail, les EPN y sont de plus en plus représentés.

- 10 décembre, Rencontre du réseau, à Grenoble : où il y sera notamment posé une réflexion sur la suite à donner aux rencontres d’Autrans.

- Rencontres d’Autrans : ce sont les plus vieilles de France, qui étaient financées par la région Rhône-Alpes, sur les usages de l’internet accompagné… En 2013, ces rencontres n’auront pas lieu, faute d’un public nombreux. « Il y a un enjeu de garder une telle initiative dans notre région. S’il y a une mobilisation des acteurs de l’internet accompagné, alors il sera possible de financer à nouveau ces rencontres » précise Guy Pastre.

- 14 décembre, Journée CRDSU ( Centre de ressources et d’échanges pour le développement social et urbain), Aix-les-Bains. Au programme : les enjeux du numérique dans les quartiers populaires. Leur numéro « Les cahiers du développement social urbain » est en partie consultable en ligne sur : http://www.crdsu.org/c__9_237_Publi…

22 et 26 janvier 2013, Scène nationale Lux à Valence : Festival émergences sur l’image, le numérique… L’an dernier, le festival portait sur les jeux vidéos. En parallèle auront lieu les Assises Régionales de l’éducation aux média, les 22 et 23 janvier. CoRAIA y organise au niveau régional une journée de formation, où deux artistes proposeront des ateliers aux animateurs qui pourront à leur tour les retransmettre dans leurs EPN.

Initiative d’une exposition d’art numérique dans les EPN Drôme-Ardèche. Il s’agit de l’exposition itinérante d’une dizaine d’artistes. Ils lancent un appel au volontariat pour les accueillir. L’exposition s’arrêtera en juillet 2013 à Saint-Nazaire-le-Désert pour le festival « Désert Numérique ».

Samedi 24 novembre : des EPN seront présents au colloque européen des universités populaires, à Valence.

Appels à projets de la région : accessibilité numérique

L’appel à projet de la région (plus d’infos : http://www.coraia.org/?p=2421) s’arrête le 3 décembre et CoRAIA relance les EPN ardéchois sur ce sujet. Le public handicapé a besoin du numérique car il s’agit bien souvent de personnes isolées. Plusieurs EPN ont commencé la réflexion grâce à des associations, comme l’APF à La Voulte, ou Handisport à Guilherand-Granges. Certains animateurs ne sont pas confrontés à ce public, mais CoRAIA pense que travailler en partenariat avec de telles associations ou faire la démarche d’accessibilité permettrait d’informer ce public qu’ils peuvent venir dans les EPN. L’année 2013 sera l’année de la lutte contre l’illettrisme et cela pourrait rentrer dans des projets d’EPN. L’aménagement des locaux (rampe d’accès, WC…) ne rentre pas dans l’appel à projet ; au contraire de la formation à l’accompagnement, et les formations nécessaires lors de l’achat d’un logiciel spécifique.

Cartopartie

Il s’agit d’un projet au niveau régional d’organiser courant 2013 un partenariat entre EPN et écoles. Ces journées s’accompagneront de formation à tout animateur qui le souhaite.

Le pass numérique 

Présentation : Le Pass Numérique s’adressera à tout Rhônalpin désireux de développer ses compétences numériques de base. Imaginer la mise en œuvre de ce « Pass Numérique » est un chantier dans lequel les médiateurs numériques (au sens large) ont toute leur place.
Le projet de la région s’étend jusqu’à 2014, année où seront ouverts des appels à projets aux EPN désireux de s’associer à la démarche de la Région.
Une enquête a été diffusée par Formavia et, même si elle semble fastidieuse, il est important de la remplir afin d’avoir une image des compétences des médiateurs numériques et des urgences numériques. Cette enquête constitue un thermomètre de l’état actuel.

B2i adulte

Présentation : certification pour adulte pour garantir la maîtrise des concepts et fonctions de base d’un poste informatique. Le B2i s’appuie sur le parcours de l’individu et les compétences qu’il a mises en œuvre.
Les DAFCO (Délégations académiques à la formation continue) de la région ont affirmé que les animateurs des EPN pouvaient poser leur candidature pour être certificateurs du B2i. Il s’agit d’une reconnaissance de l’animateur, qui est considéré comme une personne capable de former et pas seulement sensibiliser. Garlann Nizon précise que ce B2i est un préalable pour les entrées en formation agricole, il y a donc bien un public.
CoRAIA avance l’idée que chaque animateur devrait passer ce B2i, afin de connaître les modalités de passage notamment. Or certains ont déjà passé le PCIE (Passeport de Compétences Informatique Européen) qui était déjà d’un niveau élevé. Ils ne voient donc pas l’intérêt de repasser un autre diplôme.

Lire la suite sur le site des inforoutes

 

Nov 132012
 

Avec l’automne, c’est la tradition depuis maintenant 5 ans, les acteurs de l’accès public à Internet drômois se rencontrent. Bien qu’il s’agisse d’une rencontre départementale, elle reste ouverte aux personnes susceptibles de partager avec nous les mêmes préoccupations et intérêts pour les questions relatives à la médiation numérique (dans la mesure où elles sont inscrites – logistique oblige).

C’est donc juste après les rencontres du réseau de l’Ardèche (20 novembre) que les Epi vont se réunir à leur tour (22 novembre). Nous ne sommes pas voisins pour rien!

Nous nous retrouverons à partir de 9 heures à l’Espace Rhône-Alpes de Rovaltain (rez de chaussée – Salle Oliveraie).

La journée est découpée en deux temps
;

  • Une première partie plutôt classique et “académique”, où sera fait un point sur les actualités de notre réseau départemental et régional, ainsi que sur les questionnement et perspectives qui se dessinent au niveau national.
    Dans la seconde partie de cette matinée, nous aurons l’immense plaisir d’accueillir Gaël Musquet, Président d’Open Street Map France, chargé de mission Open Data à la Fonderie (île de France), qui viendra nous évoquer les possibilités qu’offrent l’ouverture des données et la cartographie OSM pour nous permettre d’impliquer le citoyen dans la construction d’un patrimoine numérique libre et commun, à travers des actions d’animation.
  • Après un temps d’échanges et de partage convivial et rassasiant, l’après-midi sera consacré à des mini-ateliers (type EPNCamp, qui se dérouleront en deux temps), orientés autour de l’ancrage territorial de l’EPN et la présentation d’outils. Cette partie de la journée plus participative, co-construite et impliquante sera l’occasion pour les EPI de la Drôme d’échanger et de valoriser leurs actions… En espérant que l’implication des animateurs sera au rendez-vous.

Si vous souhaitez vous inscrire, proposer un atelier dans le cadre de “l’EPNCamp”, n’attendez pas une seconde et envoyez un mail en précisant vos nom, prénom et structure (et le cas échéant l’objet de votre présentation), à gnizon[arobase]pole-numerique.fr.

Jan 212010
 

Le tout naissant et volontaire réseau des EPN de l’Isère tiendra prochainement sa rencontre inaugurale de lancement.

Cette rencontre, comme le réseau EPNISERE, est ouverte à l’ensemble des acteurs de l’accès public au numérique accompagné en Isère (Médiathèques, associations, centre sociaux, EPN …) et, de façon plus générale, à tous les médiateurs du numérique de l’Isère.

La rencontre se déroulera

Vendredi 12 février 2010 à partir de 9h00
à Bourgoin-Jallieu (38300)
à  l’Art’Battoir Kfé
18 route de l’Isle d’Abeau
http://www.lesabattoirs.fr/plan.php

Au programme de cette matinée

– Présentation et échanges autour du nouveau réseau des animateurs des TIC “EPNISERE” : historique, objectifs, fonctionnement, etc.

– Présentation et échanges autour de la Coordination Rhône-Alpes de l’Internet Accompagné (CORAIA) et des ses liens avec le réseau EPNISERE.

– Présentation par la Région Rhône-Alpes du projet pilote de VAE mis en place au premier semestre 2010 pour les animateurs multimédias.

Afin de préparer cette rencontre dans les meilleurs conditions possibles, merci de répondre sur votre possibilité de venir ou non à l’aide de l’outil en ligne proposé.

Pour davantage d’informations, contactez , responsable de l’@robase de Saint Quentin Fallavier.

Juil 292009
 

Tour de table

  • Une douzaine de participants, représentant l’Ardèche, la Drôme, le Lyonnais, le réseau national CyberBase, la Loire, l’Isère et la Savoie.
  • Des réseaux organisés (institutionnels ou non) et des territoires non organisés étaient donc représentés à cette table ronde.

Chacun a pu se présenter et exprimer ces attentes vis à vis d’un réseau régional

Les attentes exprimées

  • S’ouvrir aux autres
  • Partager la veille à différentes échelles
  • Avoir plus de poids auprès des élus
  • Mutualiser les connaissances/ressources
  • Travailler sur des projets communs

Les questions posées

Continue reading »

Mai 302009
 

logos-metareseauv2

Suite à la rencontre régionale du 19 juin 2008 à Saint Quentin Fallavier (38), la coordination inter-réseaux régionale vous invitent à la

3ème RENCONTRE régionale

des acteurs de l’accès au « numérique pour tous » accompagné en Rhône-Alpes

JEUDI 2 JUILLET 2009 de 09h – 16h 30

A Valence Rovaltain – Gare TGV  (Drôme)

Dans le Batiment de l’INEED
1, rue Marc Seguin
B.P. 16100 Alixan
26958 VALENCE Cedex 9

Plan d’accés sur http://www.ineedra.org
(Gare de Valence TGV  à 35 mn de  la Gare de la Part-Dieu).

Vous rencontrerez et pourrez échanger avec des responsable d’EPN, des animateurs, des élus, des chargés de projets, des représentants associatifs, etc…

Avec le soutien
du projet FORMAVIA – Région Rhône-Alpes

du Réseau Départemental des Acteurs de la Cyber Loire (RDAC)

logo-formavia-rdac

Le programme de la journée (maj 11 juin)

Continue reading »