messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Mai 142014
 

LogoEPNIserebigLe réseau EPNIsère était représenté ce mercredi 7 mai au soir, à Cowork in, à la rencontre organisée entre l’adjointe au maire de Grenoble et une trentaine de personnes parmi lesquels OSM France (carto libre, déjà accueillis dans nos EPN), la Guilde (asso de promotion du libre), La Scop la péniche, des entreprises, agents de collectivités et des citoyens.

Une des premières initiatives issue de la réunion est la création de 3 groupes de travail afin d’affiner les thématiques “à libérer” et la circulation de l’information :

  • Logiciels libres
  • Open Data
  • Infrastructure (réseaux et FAI libres et locaux)

“Le moins que l’on puisse dire, c’est que les EPN ont toute leur place dans la médiation, l’information du public et les remontées d’info !…” dixit nos collègues isérois à la suite de cette rencontre

Pour en savoir plus :

Avr 282014
 

Dans le cadre d’un projet mené par Fréquence Ecoles et la Région Rhône-Alpes, une dizaine de journalistes formés au Data Journalisme ont fait des interventions de mars à avril 2014 dans une 8 classes des académies de Lyon et Grenoble.
Ils ont travaillé avec les lycéens et leurs enseignants à la réalisation de posters de data-visualisation, l’objectif étant de tester l’accessibilité des enjeux de l’open-data et de l’initiation au data-journalisme.
Le résultat de ce travail sera exposé à l’Hôtel de Région le 19 au 23 mai. 

Le lundi 19 mai 2014 sera l’occasion de débattre sur le data-journalisme et la libération des données publiques avec une après-midi qui s’adressera particulièrement aux professionnels :

14:00 Les enjeux de la culture des données
4 courtes interventions d’experts et professionnels de la datavisualisation et du datajournalisme, organisées par la FING

16:00 A l’école, en entreprise : demain, la dataviz pour tous ?
Une table-ronde à destination des professionnels de la médiation numérique, de l’éducation, du journalisme. Sur la base de retours d’expérience critiques de ce projet, il s’agira d’interroger et d’explorer la pertinence et la faisabilité de projets de médiation autour de l’open data. Quelles données, quels moyens, quelles ressources pour quels projets ?

Pour des questions d’organisation l’inscription est gratuite mais obligatoire.

Programme détaillé et inscription : http://frequence-ecoles.org/2014/04/29/19-mai-une-rencontre-autour-du-data-journalisme/

Fév 072013
 

Wikipedia-EricGrelet-2010Après avoir mis l’accent ces 2 dernières années sur les questions de qualification (VAE) et certification (C2I2E, B2IA), la Coordination continue à accompagner la nécessaire  évolution du métier et de la culture professionnelle en essayant de développer et renforcer la capacité d’accompagnement formatif du réseau régional.

C’est en ce sens qu’il parait intéressant dans un premier temps de relever et relayer les initiatives et propositions déjà existantes dans le réseau. Il va de soi que ces propositions n’ont rien d’exhaustif d’autres suivront mais celles-ci sont là pour illustrer et donner le top départ d’une première phase de mutualisation des compétences intrinsèques des réseaux et de leurs membres.

Ces propositions peuvent aussi trouver des échos au-delà de nos réseaux de l’internet accompagné.

Les formations proposées ci-après sont éligibles au DIF et de la formation professionnelle

**********************

Intégrer le jeux vidéo dans sa pratique professionnelle

par la Cyber-base de Bron

Synopsis

Connaître l’univers du jeu vidéo afin d’être crédible face aux publics , aux parents et élus.
S’approprier les tenants et les aboutissants liés à la pratique du jeu vidéo afin de les transmettre.
Intégrer le support jeu vidéo dans sa pratique professionnelle.
Être capable d’encadrer le public dans sa pratique du jeu vidéo.

L’espace numérique Cyber-base de la MJC de Bron, met en place une nouvelle session de cette formation au Printemps 2013.
Elle se déroulera de 9h à 17h30 à la Cyber-base, les :

  • jeudi 28/03/2013
  • jeudi 4/04/2013
  • jeudi 11/04/2013

Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous inscrire ici http://framadate.org/ef1mmniynjfef4me

Contact et informations : cyberbase@mjcbron.fr ou 04.72.81.76.87

En savoir plus : télécharger la plaquette de présentation

 Catalogue de formation 1° semestre 2013

par le CRIJ Rhône-Alpes

Synopsis

Le programme de professionnalisation du Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ) en Rhône-Alpes est défini en fonction des besoins exprimés par les professionnels de son réseau et des demandes issues des différents acteurs de l’accueil, information, orientation ainsi que des professionnels de l’accompagnement.
Les formations proposées ont pour objectifs de : renforcer ses compétences professionnelles, développer ses pratiques professionnelles et approfondir et améliorer ses connaissances.

Contact et informations :  nguedj@crijrhonealpes.fr ou 04 72 77 04 30

Pour en savoir plus : télécharger la plaquette – consulter le programme en ligne

 Éducation aux médias : Accompagner les acteurs éducatifs

par Fréquence Écoles

Synopsis

L’éducation aux médias est un enjeu éducatif prioritaire face au développement de la société de l’information. Parce que l’environnement médiatique est omniprésent dans tous les actes du quotidien, son influence impacte l’ensemble des champs éducatifs : la citoyenneté, la santé, l’environnement, la culture…
Aujourd’hui, Fréquence écoles souhaite partager avec l’ensemble des acteurs éducatifs ses réflexions et ses méthodes afin de contribuer avec eux à la formation de citoyens libres, autonomes et responsables.

Contact et informations : info@frequence-ecoles.org ou 04.72.98.38.32

Pour en savoir plus : télécharger la plaquette –  consulter des propositions complémentaires en ligne

Accompagner, cultiver et former des animateurs socio-numériques

par la m@ison de Grigny(69)

Synopsis

Peut-on se passer d’une formation, d’un accompagnement aux usages de de l’Internet et des nouveaux médias pour éduquer aujourd’hui ?
En tant que professionnel de l’action éducative, que l’on utilise ou pas ou peu les technologies numériques, s’interroger et se former sur les enjeux d’éducation est une nécessité :

  • pour comprendre car de fait, que l’on veuille ou non, que l’on soit d’accord ou non, c’est l’ensemble de la société et donc les individus qui sont impactés par les usages et non usages des technologies
  • pour conduire et animer des projets et des actions permettant aux publics de s’approprier des usages et de développer de nouvelles compétences, pour comprendre et agir.
  • pour faire évoluer son métier en donnant corps et sens à cette nouvelle mais nécessaire posture d’animateur socio-numérique.

Dans le cadre de son approche socio-éducative , la m@ison propose d’accompagner, d’outiller à travers un parcours à la carte, les professionnels dans différents domaines qui lui semblent essentiels aujourd’hui.

Contact et information : formation@maison-tic.fr ou 04 37 20 20 60

Pour en savoir plus : télécharger la plaquette

Fév 032013
 

CoRAIA a été invitée à participer à la rencontre organisée par ARSENIC “open data et citoyens: les réponses de la médiation numérique”. Nous avons donc passé la frontière de Rhône-Alpes pour nous rendre à Aix-en-Provence. La “délégation” Rhône-Alpes, a ainsi co-voituré et a été représenté par la Loire, l’Isère, le Rhône et la Drôme. Nous avons retrouvé un représentant de la Haute-Savoie, une fois sur place!

Accueilli par un soleil radieux, la journée s’est ouverte par un accueil très chaleureux. Régionale à portée nationale, cette rencontre présentait un programme riche et ambitieux avec des intervenants de très haute qualité (DUI, OSM France, têtes de réseaux, FING…) dont l’intervention remarquée de Valérie PEUGEOT qui a ouvert cette rencontre .

Bernard Benhamou (Délégué aux usages de l’Internet) ne pouvant pas être présent a adressé un message vidéo aux participants de cet évènement et plus largement aux acteurs des EPN et de l’accompagnement de l’accès de tous à l’Internet qui dresse les contours, les enjeux et les pistes d’actions sur cette thématique données publiques et espaces publics numériques (EPN) :

A l’issue des débats, voici quelques constatations et réflexions:

L’openData est un concept qui peut sembler difficile à appréhender notamment :

  • par le manque d’applications concrètes issues de l’ouverture des données,
  • par le manque de formation des médiateurs numériques (et des intermédiaires)
  • par le manque de culture de la donnée dans la population en général
  • par le manque de données effectivement disponibles mais aussi par leur faible qualité

Mouvement suscitant l’enthousiasme collectif auparavant, il entre dans une phase de prise de recul, de “baby blues”. Alors que les discours d’antan nous promettaient transparence, participation citoyenne et innovation sociale, il est nécessaire de comprendre que la donnée n’est que le fruit de la construction sociale, et qu’il ne faut pas tout attendre de la donnée et rendre son épaisseur à la citoyenneté. La donnée et son exploitation peuvent cependant permettre de passer de l’opinion au jugement, du ressenti au factuel et participer à la construction d’un raisonnement sur un problème particulier.

L’open Data révèle le besoin d’une nouvelle médiation à la fois culturelle et numérique. Mais, pour permettre son appropriation par le citoyen il est nécessaire de partir d’un projet de vie, pour lui donner du sens: on ne fait pas de l’Open data pour faire de l’Open data

Quelques pistes d’action :

  •  Travailler à l’émergence d’une culture de la donnée auprès des citoyens et des intérmediaires (journalistes…)
  • Intégrer les notions fondamentales de sémiologie visuelle (en y intégrant les aspects concernant la lecture, la mise en forme, les partis pris…
  • Travailler en étroite relation avec des spécialistes (environnement, économie, transports…)
  • Diffuser les bonnes pratiques et les méthodes dans les réseaux existants (ONG par exemple)
  • Organiser des manifestations pour la production de données par les citoyens (carto-parties, équipement de capteurs…)

Il est nécessaire de faire preuve de pédagogie et de ne pas utiliser des termes trop spécifique (open data). Si une collectivité libère ses données, en profiter pour organiser des rencontres et ateliers à ce sujet auprès des usagers.

Selon Charles Nepote (FING) la principale question à se poser est : Quel projet de société souhaitons nous bâtir? La capacitation du plus grand nombre ou donner du pouvoir à ceux qui en ont déjà? Créer un écosystème riche et ouvert ou en faire une affaire d’initié?

Le concept d’infolab, en cours de développement par la Fing est un dispositif de médiation entre les besoins des acteurs et la donnée, il sera expérimenté sur trois territoires.

L’OpenData et le rôle des EPN soulèvent de nombreuses questions ; la formation, la pédagogie, la vie privée, la culture numérique…

Ceci reste un chantier ouvert que nous nous devons de nous approprier, et nécessite des échanges suivis avec les autres réseaux d’EPN, notamment PACA.

Nous tenons à remercier ARSENIC pour l’organisation de cette journée et son accueil sans faille.

Les supports, photos et synthèses sont désormais en ligne (en attendant les vidéos).

 

Nov 132012
 

Avec l’automne, c’est la tradition depuis maintenant 5 ans, les acteurs de l’accès public à Internet drômois se rencontrent. Bien qu’il s’agisse d’une rencontre départementale, elle reste ouverte aux personnes susceptibles de partager avec nous les mêmes préoccupations et intérêts pour les questions relatives à la médiation numérique (dans la mesure où elles sont inscrites – logistique oblige).

C’est donc juste après les rencontres du réseau de l’Ardèche (20 novembre) que les Epi vont se réunir à leur tour (22 novembre). Nous ne sommes pas voisins pour rien!

Nous nous retrouverons à partir de 9 heures à l’Espace Rhône-Alpes de Rovaltain (rez de chaussée – Salle Oliveraie).

La journée est découpée en deux temps
;

  • Une première partie plutôt classique et “académique”, où sera fait un point sur les actualités de notre réseau départemental et régional, ainsi que sur les questionnement et perspectives qui se dessinent au niveau national.
    Dans la seconde partie de cette matinée, nous aurons l’immense plaisir d’accueillir Gaël Musquet, Président d’Open Street Map France, chargé de mission Open Data à la Fonderie (île de France), qui viendra nous évoquer les possibilités qu’offrent l’ouverture des données et la cartographie OSM pour nous permettre d’impliquer le citoyen dans la construction d’un patrimoine numérique libre et commun, à travers des actions d’animation.
  • Après un temps d’échanges et de partage convivial et rassasiant, l’après-midi sera consacré à des mini-ateliers (type EPNCamp, qui se dérouleront en deux temps), orientés autour de l’ancrage territorial de l’EPN et la présentation d’outils. Cette partie de la journée plus participative, co-construite et impliquante sera l’occasion pour les EPI de la Drôme d’échanger et de valoriser leurs actions… En espérant que l’implication des animateurs sera au rendez-vous.

Si vous souhaitez vous inscrire, proposer un atelier dans le cadre de “l’EPNCamp”, n’attendez pas une seconde et envoyez un mail en précisant vos nom, prénom et structure (et le cas échéant l’objet de votre présentation), à gnizon[arobase]pole-numerique.fr.

Oct 172012
 

L’ouverture de bases de données prend de l’ampleur, notamment depuis la création du portail data.gouv.fr en 2011. Mais les réflexions sur les retombées potentielles pour les destinations et les professionnels du tourisme en sont à leurs balbutiements.

Pour y voir plus clair, la Commission m-Tourisme de l’association Telecom Valley vient de publier un livre blanc .

Livre Blanc Open Data TIC Et Tourisme – Telecom Valley

Source : http://www.lechotouristique.com