messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Fév 092016
 

Ce sont environRencontreCoRAIA4022016 60 personnes qui ont répondu présentes pour participer à la Rencontre CoRAIA du 4 février à lyon consacrée à la “Protection, gestion et marchandisation de nos données privées“.
Les 2 temps forts de la journées ont suscités de nombreux échanges entre les participants.
La question de l’approche pédagogique et de la posture souhaitable des EPN, sur ces sujets sensibles, a été une préoccupation collective des professionnels présents.
Pierre-Yves a su exciter les curiosités et nous inviter à être en réaction face à la colonisation du web par les poids lourds du paysage actuel.

Nous remercions nos voisins de la médiation numérique en PACA d’avoir fait le déplacement pour venir échanger avec les médiateurs rhônalpins.

Des remerciements à l’équipe de la Bibliothèque pour son accueil et tout particulièrement en Marie-Anne et Jean-Patrick.

Les traces de la rencontre

En vidéo avec le clip réalisé par notre collègue Alexandre IACCONI à qui nous transmettons un grand merci.

Sur le Storify de la rencontre avec les ressources utilisées et échangées : http://bit.ly/1KD5dIB

Juil 272015
 

logoepn-200Plus de 30 personnes se sont retrouvées le jeudi 18 juin 2015 (non, ce n’était pas l’appel ! ), pour une journée de rencontres interprofessionnelles autour de la médiation numérique et l’éducation aux médias organisée par le Réseau des EPNduLyonnais.
Au passage nous remercions la Bibliothèque Jean Macé et la MJC Jean Macé (Lyon 7ème) pour leur accueil et la mise à disposition gracieuse de leurs locaux.

2015-06-18 09.34.35Pour mémoire rappel du menu de cette journée :

  • 9h – 9h30 : Accueil
  • 9h30 – 10h30 : Actualités du réseau
  • 10h30 – 12h30 : Conférence « “L’internet d’hier à aujourd’hui : ruptures, continuités et enjeux”
    Intervenant invité : Hervé Le CROSNIER (https://about.me/hervelc)
  • 12h30 – 14h : repas partagé
  • 14h – 16h : Réformes des rythmes éducatifs : les TAP / NAP, comment se les approprier dans nos EPN ?
    – Introduction -> Point d’étape sur la réforme des rythmes scolaires, les TAP/NAP, où en est-on ?
    – Un exemple d’animation – > Découvrir le code en s’amusant
    Intervenants de cet aprés-midi : Fréquence Ecoles / Bibliothèque Part-Dieu / MJC de Bron, Cyber-base

Remerciement également à Bénédicte dont l’agile prise de note a largement contribué à la réalisation du compte-rendu ci-après.

********

>>> MATINÉE

Actualités des EPN et de leurs réseaux

par Guy Pastre – Médiathèque de Grigny

2015-06-18 08.53.33

Les points abordés :

* A propos des EPN du Lyonnais
Après avoir une traversé une période calme dans son activité, avec cette rencontre, nous souhaitons relancer une dynamique qui visent à :

  • Continuer à stimuler et nourrir une culture commune aux différents acteurs de la médiation et éducation au numérique réseau
  • Rendre visibles et incontournables nos espaces, leurs compétences et actions. Confirmer ainsi notre réseau, au vue de sa notoriété actuelle sur le territoire, comme un interlocuteur incontournable de la Métropole dans cette période de “maturation” de sa politique d’accompagnement des usages.

Cette rencontre s’inscrit dans l’orientation régionale (et nationale) d’accompagnement des EPN dans l’évolution de leurs missions et postures pour devenir des acteurs ressources incontournables de leurs territoires.

* Fermeture de la m@ison de Grigny
Depuis le 30 avril l’association grignerote a mis la clé sous la porte suite à des difficultés économiques et de gouvernance. Cet arrêt assez brutal  a pris tout le monde de court a eu quelques conséquences pratiques au vue de la posture et du rôle de la m@ison dans les réseaux :

  • Au niveau des EPN du lyonnais, avec la migration du site et de la liste de diffusion sur un hébergement propre au réseau (fournis gracieusement par la m@ison jusqu’à présent).
    A noter les nouvelles adresses :
    – du site : http://epndulyonnais.fr
    – de la liste de diffusion :
  • Au niveau de la CoRAIA, étant jusqu’à présent porteuse de la convention avec la Région, la défection de la m@ison a retardé de plusieurs mois le passage de la nouvelle convention 2015 – 2017 en commission permanente de la Région. Ainsi, si tout va bien, le vote devrait avoir lieu le 29 juin.
    C’est cette situation qui explique notamment le “stand-by” dans l’animation du réseau régional et en particulier le report de la rencontre régionale de juin.

* A propos du Pass Numérique
avec la contribution Garlann NIZON – Inforoutes (07)

Il est toujours possible de déposer un dossier, mais il faut le mettre dans les tuyaux de la région avant le 1° juillet pour qu’il puisse passer en commission permanente avant la fin 2015.

Il est à noter que la Région vise à un maillage du territoire avec une dizaine d’EPN maximum labellisés par département. A ce titre une récente évolution de la convention imposent que les EPN labellisés dispensent leurs premiers PassNum sous 6 mois maximum. Passer ce délais l’EPN sortira du dispositif.
Ces dispositions seront applicables par avenant aux conventions déjà signées et intégrées aux nouvelles.

Une rencontre de bilan était organisée le même jour pour pour les structures labellisées du Rhône. Pour information vous pouvez consulter le diaporama de bilan utilisé par les collègues de la Région pour présenter le bilan.

Sur le plan budgétaire, les crédits n’ayant pas été suffisamment consommés (inertie du démarrage), il est possible que cela remette en question le dispositif tel qu’il est.

Même si les publics dit “éloignés” restent la cible privilégiée de la Région,  les critères ont été assouplis dans cette phase d’expérimentation.

Les liens entre EPN et acteurs de la Politique de la Ville sont évoqués. Pour répondre aux sollicitations des acteurs du territoire, il est souligné une fois de plus l’importance de développer une culture générale transversale au sein des EPN.

Au niveau des formations

La prochaine formation d’animateurs liée au conventionnement du PassNum avec la CoRAIA se déroule le 24 juin à Valence. Une prochaine session se déroulera dans le dernier trimestre 2015.

Pour répondre à la préoccupation récurrente des animateurs autour des compétences nécessaires pour animer des sessions collectives d’adultes dans le cadre du PassNum, une première séance de formation est organisée les 8 et 9 octobre 2015.
Organisée ar le CRIJ et Zoomacom pour la CoRAIA, elle sera accès sur “l’acquisition de techniques d’animation de groupes Pass Numérique en pédagogie active“.  Elles ne sont ouvertes qu’aux EPN labelisés dans un premiers temps. D’autres formations dont prévues en décembre.

* A propos du contexte régional et national
En 2015 seront fêtés les 20 ans du 1er EPN (et de l’internet…).

Fusion Rhône-alpes – Auvergne :
Elle interviendra fin décembre 2015 avec le les élections régionales. Un des axes d’actions de la CoRAIA visent avec le soutien des techniciens de la Région, à donner corps (et visibilité) à la médiation numérique pourqu’elle fasse partie “de la corbeille de la mariée”dans les négociations de la fusion.
Un rapprochement avec les EPN auvergnats est à prévoir. Pourquoi pas sous la forme d’une rencontre inter-régionale à la quelle pourrait être convié le pôle inter-régional sud-est de la médiation numérique ARSENIC (région PACA)

Structuration du niveau national :
En écho avec les dernières assises de la médiation numérique de Bordeaux force est de constater que le paysage national évolue avec :

  • La mise en place par la Mission Numérique (ex DUI) de 5 pôles inter-régionaux de la médiation couvrant le territoire national. Nous concernant, celà ne fait que confirmer la synergie et les collaborations que nous avons avec ARSENIC “notre pôle” de rattachement.
  • La création de la Numédia, à l’initiative de quelques professionnels, qui aspire à devenir une organisation professionnelle nationale des animateurs et autres salariés du champs de la médiation numérique. C’était une demande depuis plusieurs années, maintenant à chacun de s’en emparer pour en faire un outil adapté aux préoccupation collectives du secteur.

Agenda

18 juin :

7 juillet :

8 au 11 juillet :

26 et 27 août :

fin septembre :

  • Rencontre Régionale CoRAIA (date initialement prévue en juin)

30 septembre au 3 octobre :

8 et 9 octobre :

  • Formation pédagogique PassNum pour les EPN labellisés

Intervention d’Hervé le Crosnier

“L’internet d’hier à aujourd’hui : ruptures, continuités et enjeux”
Culture de l’internet : une histoire de 30 ans avec l’impact sur l’ensemble de nos communications et la façon dont elles sont mises en œuvre.

LeCrosnier

Hervé le Crosnier (HLC) a longtemps travaillé en bibliothèque en tant que conservateur avant de devenir enseignant-chercheur à l’université de Caen. Les bibliothécaires (nés avant 1984 ?) le connaissent pour avoir créé la liste de diffusion BiblioFr, les médiateurs numériques pour son approche de la culture numérique et ses impacts sur la société et ses usages.

Le support d’intervention de HLC est disponible ici en version pdf (sans les vidéos)

Au-delà du contenu qu’a présenté HLC, sa facilité à expliquer et à montrer le complexe nous a donné également des techniques qui ne sont pas inutiles de récupérer pour le PassNum comme :

  • L’utilisation d’une vidéo de quelque minutes pour introduire un sujet et nourrir le débat. Pour HLC : l’humour est plus fort que la propagande pour sensibiliser sur le net : la surveillance des données numériques et le Cloud, les objets connectés
  • Le rôle des images dans la présentation.
  • L’apport de la culture dans la culture numérique et vice-versa

HLC a rappelé qu’Internet a eu des conséquences sur l’ensemble de nos activités : nos modes de communication,d’information, comme notre façon de marcher (référence un sketch des Monthy Python et de l’influence du téléphone portable) !

Pour en savoir plus

Une synthèse des échanges avec la salle sera faite ultérieurement… si les forces nécessaires sont là

>>> APRÈS-MIDI

Introduction

Retour d’expérimentation nationale autour des TAP
Intervention de Garlann NIZON (Coordinatrice du réseau des EPN Drôme/Ardèche – http://epi.pole-numerique.net/)

En 2014 l’ARMF (Association des Maires Ruraux de France) et l’AN@E (Association Nationale des @acteurs de l’Éducation) ont lancés une expérimentation autour de TAP et numérique. En ce début d’année une rencontre de bilan a été organisée à Paris à la Mission Numérique pour en tirer un premier bilan.

Même si cette rencontre n’a pas apporté de réponse toute faite à cette préoccupation, il en est ressorti constats et perspectives (partagées) :

  • Les conditions organisationnelles de mise en place des TAP ciblés sur le numérique sont compliqués au regard de leur diversité : Nombre d’enfants variables, durée des TAP variables, parfois présence irrégulière des enfants….
  • Il a été constaté un problème de légitimité des animateurs auprès du public enseignants car ils ne sont pas forcément tous certifiés C2I2E (https://c2i.education.fr/spip.php?article87).
  • Force est de constater également, que les pratiques en EPN sont souvent centrées autour d’un public adultes/séniors et non pas un public scolaire. source de réticence et de difficultés pour les animateurs “réquisitionnés” sur ce type d’activité
  • Il y a une volonté nationale de mettre en place une base de données des activités possibles pendant les TAP.  Nous espérons qu’elle pourra permettre de faire des requêtes multi-critères autour de l’age, du temps, du théme,….

A noter également, que le niveau d’équipement des établissements assez inégal est à prendre en compte.

Pour en savoir plus : http://inforoutes.fr/accueil/a-la-une/article/le-smi-invite-au-ministere-de-l

Ateliers

2015-06-18 14.34.24Retour d’expérience sur la Loire : animation d’ateliers de robotique/programmation créative

Présentation par Fréquence Ecoles

En amont de l’événement d’éducation aux médias en direction du grand public et spécifiquement des familles EVENT42 (http://frequence-ecoles.org/category/evenement/event/), les EPN de la Loire (http://www.raticeloire.org/ ; http://www.zoomacom.org/) et Fréquence Ecoles (http://frequence-ecoles.org/) ont lancés un travail sur la conception d’une mallette pédagogique à mettre à disposition des animateurs d’ateliers numériques (en EPN, enseignants,…).
Cette mallette intègre des outils de découverte de la robotique et de la programmation.
15 pédagogues et ingénieurs, ont testé cet outil à EVENT42.

Pourquoi faire de la Programmation avec des enfants ? Apprendre à coder pour :2015-06-18 15.00.05

  • rendre des idées et projets complexes accessibles en différentes parties simples,
  • mieux apprendre les portes logiques en physique,
  • savoir personnaliser les objets connectés de la vie courante pour un usage précis (pour personne en situation de handicap par ex.)
  • pouvoir comprendre, créer, détourner les programmes et le fonctionnement de ces mêmes objets pour essayer de maîtriser son environnement numérique.

Présentation de quelques outils

2015-06-18 15.01.04Primo

http://www.primo.io/

Public : de 2 à 7 ans

Primo est un plateau de jeu en bois qui enseigne aux enfants le langage de programmation, même si ils ne savent pas encore lire. Le kit utilise les formes, les couleurs, et la conscience spatiale  de l’enfant pour enseigner les bases de la programmation via à une interface physique (On ne comprendra vraiment rien quand on sera vieux). Primo se compose de trois éléments: un petit robot en forme de boîte appelé Cubetto (on sent le concepteur rédacteur derrière ce nom), une carte d’interface et un ensemble de blocs d’instructions. Le but du jeu est de guider Cubetto en plaçant les blocs d’instructions dans une séquence de la carte. La séquence permet de déterminer ce que le robot fait : aller tout droit, à gauche ou à droite. Les créateurs de Primo voulaient un outil qui encourage les jeunes enfants à devenir des créateurs et non pas seulement les consommateurs dans notre monde hautement numérique.

Vidéo de démonstration : https://d2pq0u4uni88oo.cloudfront.net/projects/562071/video-317552-h264_high.mp4

2015-06-18 15.03.40Robot Thymio

https://www.thymio.org/fr:thymio

robotique éducative : cm1, cm2) ; roule, s’allume et fait du bruit : 6 séquences pré-programmées => séances de « si… alors… »

Public : cm1, cm2

Le Thymio II est un robot pas cher et pensé avant tout pour l’éducation et pour l’initiation à la robotique. Il possède une grande quantité de capteurs et d’actuateurs, une interactivité éducative basée sur la lumière et le touché et une programmation facile graphique et textuelle. Le kit IniRobot composé de documents pédagogiques clés en main est disponible en ligne avec un forum et outils de partage. « Dessine-moi un robot » est un site compagnon qui permet à tous ceux qui s’intéressent aux activités de découverte de la robotique en général, et à IniRobot en particulier de partager et de se faire aider.

Vidéo de démonstration : https://youtu.be/25CXJF3m1qM

Carte programmable « makey/makey »

http://makeymakey.com

Le projet Makey Makey (Make + Key) proposé par deux chercheurs, Jay Silver et Eric Rosenbaum, prend le parti d’interfacer n’importe quel élément de votre environnement et de le transformer en outil susceptible de communiquer avec votre ordinateur.

Makey Makey s’associe aisément avec Scratch (logiciel) afin de proposer des étapes de programmation informatique

 ———————

 

Article original sur le blog des EPN du Lyonnais

Juin 272015
 

LogoTnscopNos amis de TNScop ont mis en place et à disposition pour cette édition du Salon Primevère 2015 un plateau TV permanent.

Durant les 3 jours cet espace convivial a vu circuler différents tandems interviewé-interviewer issus du Salon et dont certains de l’Espace Numérique Libre.

Vous pouvez donc retrouver l’ensemble des productions vidéos sur la chaine Viméeo de Tnscop

A noter au passage l’interview de Guy PASTRE (CoRAIA/EPNL) consacré aux EPN et à la Médiation Numérique.

Pour visionner les vidéos : https://vimeo.com/channels/primevere2015

Article original sur le blog des EPN du Lyonnais

Déc 012014
 

Dans le cadre des jeudis du livre, organisés par Médiat, Julien Devriendt (@julanimtic) est venu à la médiathèque de Romans pour aborder la question des Fablab en bibliothèque.

Des missions en évolution pour les EPN

logofablabBeaucoup d’espaces numériques sont implantés dans les bibliothèques. La question de l’accès à l’outil est aujourd’hui en passe d’être résolue. La mission des EPN est donc en évolution.

A l’heure actuelle, il semble essentiel que les EPN (dé)montrer (notamment) que l’ordinateur n’est pas qu’un outil de consommation, c’est aussi un outil de création: nous ne sommes pas dans l’obligation d’utiliser la technologie comme on nous l’impose, de nombreux outils peuvent être détournés de leur usage premier. Le web n’est que ce l’on en fait, à nous de nous approprier cet espace et de l’enrichir, afin qu’il reflète réellement la diversité des cultures, opinions et savoir-faire. Il peut alors avoir un rôle d’éducation à la citoyenneté et d’éducation politique. De même accompagner la jeunesse (digital native) afin de leur permettre de diversifier leurs pratiques est indispensable. Expliquer ce qu’est la culture du Libre l’est également.De même, expliquer l’utilisation du webmail sans évoquer le modèle économique qu’il y a derrière et l’analyse des données personnelles (entre autre), est une erreur fondamentale. Dans le cas contraire l’EPN passe à côté d’une partie de ses missions.
D’autre part, force est de constater que dans bien des cas, l’EPN est insuffisamment inscrit dans dans un projet global, il a du mal à rayonner dans l’ensemble de la médiathèque. Isolé dans son espace l’animateur fait parfois partie d’une « structure kangourou », et porte un service indépendant.

Faciliter l’accès à toutes les cultures

collaborationL’EPN en bibliothèque a un rôle d’accès à la culture et à la connaissance. Une bibliothèque se doit de diffuser la culture, toutes les cultures, dont la culture scientifique. Et c’est en cela que le FabLab trouve sa place et sa légitimité dans ce type de structure. Il permet de décrypter, de faire comprendre des notions telles que le code, la robotique, l’Arduino…. de faire le lien entre physique et numérique, de participer à la diffusion de toutes les  cultures, de faire découvrir le jeux vidéo autrement,  et d’amener l’usager vers une logique de producteur. Nous passons de l’EPN « espace public numérique » à « espace de pratiques numériques ».
C’est pourquoi, afin de permettre aux usagers de décrypter ce monde technologique, la plupart des FabLab et certains EPN se sont emparés de la question du code. En effet, apprendre à coder permet d’apprendre à comprendre le fonctionnement des ordinateurs et logiciels. L’objectif n’est pas de faire de l’ensemble de nos concitoyens des codeurs chevronnés, mais bien de participer à la diffusion d’une culture scientifique, indispensable à la compréhension du monde qui nous entoure.

Documenter, partager et diffuser

Un des fondamentaux des FabLab est d’expérimenter et de documenter les expériences, en ce sens il participe à la diffusion de l’innovation de la culture scientifique. Le rôle principal du FabLab Manager n’est pas de faire, mais de mettre en relation et de rester vigilant sur la documentation et le partage.  De nombreux sites regroupent des fiches expériences, des guides d’utilisation des différentes machines mises à disposition, des modèles 3D destinés à être imprimés… On apprend en faisant, en testant, en se trompant et en réessayant!

makersLa communauté qui gravite autour est essentielle. Dans un FabLab, elle permet de capitaliser les expériences, les connaissances. Or ces éléments pour être diffusés doivent être écrits puis publiés. Ceci permet d’aborder les notions de licences avec les usagers, d’expliquer les Créatives Commons, les notions de bien commun et de droit d’auteur, par le biais d’ateliers d’écriture, d’accompagner les recherches sur des ressources qui nécessitent au préalable d’être indexées… Nous voyons bien, en ce sens, le rapport entre FabLab et médiathèque. A travers le faire, des notions parallèles peuvent être abordées. Prenons l’exemple du droit d’auteur et des Créatives Commons : cette notion est assez peu « sexy », et pourtant reliée à une pratique et un usage elle est de suite plus digeste et trouve son sens aisément, surtout lors de l’utilisation (ou la publication) d’une ressource en CC dans le cadre d’une activité. Nous mettons les usagers en « flagrant délit de bénéfice », il sont ensuite plus perméables à ces informations.

Des outils et des ressources

fabrication_numeriqueUn FabLab peut être composé de nombreuses machines, de l’imprimante 3D à la découpeuse vinyle en passant par la fraiseuse à commande numérique. Toutes doivent être utilisables librement pour que les usagers s’en emparent, que la communauté se créée.

De nombreuses ressources existent en ligne, que ce soit pour fabriquer ou apprendre à coder. Vous les trouverez dans la présentation de Julien Devriendt, ci dessous.

Personnellement, j’ai été très intéressée par l’exemple du FabLab Mobile, du FabLab en caravane, qui pourrait être un véritable projet cohérent et structurant sur un territoire tel que Drôme-Ardèche. La suite peut être prochainement!?

La question du numérique dans les médiathèque semble désormais essentielle et soulève de nombreuses interrogations. En effet, comment faire pour que l’EPN ne soit plus au sein d’une « structure kangourou », mais bien qu’il fasse partie d’un projet global permettant une intégration à part entière du numérique dans les missions de la bibliothèque. Comment favoriser le décloisonnement des activités numériques et « classiques », comment garantir à l’animateur d’EPN une mission transversale et comment garantir aux médiathécaires une prise en compte du numérique dans l’évolution de leur métier?? Toutes ces questions restent plus que jamais pertinentes. C’est pourquoi une rencontre interprofessionnelle  sera organisée le 30 avril à Romans pour permettre de croiser regards et expériences. (plus d’info sur ce blog très prochainement).

Article original publié sur le blog des EPN 26/07 : http://epi.pole-numerique.net/conference-fablab-en-bibliotheque/

 

Juil 172014
 

sharemanagerLe 16 juin à la Région se tenait une journée organisée par Lela BENCHARIF  Vice Présidente déléguée à la démocratie participative, à la vie associative et à l’éducation populaire .

Le théme traité  était « Actions collectives et dynamiques citoyennes : quels outils pour agir ?»
Travailler de manière collaborative, mettre en mouvement l’ensemble des acteurs, développer le pouvoir d’agir, tels sont les enjeux de la participation citoyenne. Pour faciliter le passage de la parole aux actes, cette journée d’échange propose de réfléchir aux manières de faire du collectif et de mettre en valeur les initiatives rhônalpines et les outils développés dans le cadre de ces dynamiques citoyennes.

La CoRAIA était invitée à représenter les EPN et plus particulièrement à animer un atelier :

Le numérique comme outil de participation citoyenne,
en quoi peut-il contribuer à des dynamiques collectives et citoyennes

3 porteurs de projets étaient invités à venir présenter des initiatives permettant d’illustrer différentes approches :

Les projets présentés

AADN

Présentation des actions menées dans le cadre du projet de la Ferme à Spiruline menet par Art-Act (Sandra et Gaspard Bébié-Valérian). Dans le cadre de cette action, 3 ateliers ont été proposés: un atelier de jeu vidéo, un atelier photo, et un open atelier pour construire un bioréacteur. Le projet est un projet collectif de territoire.
http://www.aadn.org/evenement/viridis-sortie-du-jeu-video-dart-act/

Zoomacom

Ballade cartographiée organisée dans le parc du quartier de Montreynaud dans le cadre d’un vaste projet concernant les parcs urbains de Saint-Étienne.
http://www.zoomacom.org/2013/10/21/fete-de-quartier-de-montreynaud-cartopartie-sentier-decouverte/

M@ison de Grigny

2 projets menés sur le quartier du Vallon à Grigny en partenariat avec le bailleur social autour d’un appartement pédagogique et la réhabilitation des espaces extérieurs.
http://www.slideshare.net/maisondegrigny69/citoyenneteregion-37076966

 Ressources complémentaires

(A compléter..)

Mais qu’est ce qu’une carto partie
http://movilab.org/index.php?title=Cartopartie

Repérer les EPN sur mon territoire :
http://www.coraia.org/?page_id=206

Movilab :
http://movilab.org/index.php?title=Les_outils_num%C3%A9riques_au_service_de_la_d%C3%A9mocratie_participative

Fiche PassNum Lien social
http://www.coraia.org/?page_id=4274

Juil 032014
 

2014-04-17 14.06.22Comme évoqué dans un article précédent, un EPN de la Région (Epi Le Bocal à Romans sur Isère) et surtout son animateur (Grégory Watremez) a été sélectionné pour représenter la France à Bucarest suite à un concours Européen. Grégory n’ayant malheureusement pas pu s’y rendre étant également reçu à l’écrit d’un concours de la fonction publique territoriale, il devait à ce moment précis passer son oral (qu’il a obtenu soit dit e passant….).

C’est pourquoi, Carole Duguy (BM de Lyon) l’a représenté, (étant elle aussi membre du groupe de travail handicap de la CoRAIA). Voici son retour de ces deux jours à échanger avec des animateurs de Suisse, Espagne, France, Italie et Roumanie sur les usages de médiation numériques vis-à-vis de l’inclusion.

244Elle souligne tout d’abord le super accueil reçu en Roumanie et les moyens qui ont été mis à la disposition du projet. Le programme avait surtout pour but de favoriser les rencontres et échanges entre professionnels européens mais pas forcément de produire des contenus. Elle souligne que des journées comme celles des rencontres CORAIA sont certainement plus productives (Cocorico – NDLR) mais ce n’était pas le but de ce projet européen qui était avant tout de mettre en avant des bonnes pratiques et de susciter des échanges entre animateurs de différents pays en Europe.

Il y avait deux finalistes et deux tuteurs par pays plus les organisateurs roumains de l’association ACDC (rien à voir avec le groupe – NDLR).

189Le jeudi les finalistes participaient à un atelier par petits groupes pour répondre aux quatre questions suivantes :

  • Quels sont les compétences que doit selon-vous posséder un animateur numérique ?
  • Quels sont les enjeux auxquels est confronté un EPN ?
  • Quelles sont les ressources sur lesquelles vous vous appuyez pour assurer la pérennité de votre structure ?
  • Quels sont les ateliers qui ont eu le plus de succès (que nous avons traduit par quelles sont els conditions pour assurer l’efficacité-succès de votre action) ?

Le vendredi les participants ont présenté officiellement leur projet (10 minutes max) en présence notamment de la secrétaire d’état au ministère de la communication et de la société d’information, Diana Voicu. Les responsables de Raise4e-inclusion ont fait un bilan de leur action menée depuis 2012 et présenté le résultat de l’atelier de la veille.

Un recul sur la médiation numérique en Europe

Carole présente le projet de Grégory et la CoRAIA

Carole présente le projet de Grégory et la CoRAIA

Même si au départ Carole a connu quelques frustrations concernant le manque de moment d’échanges directs entre animateurs qui auraient permis de mieux préciser les contours et résultats des projets, il reste intéressant de se rendre compte que quel que soit le pays et le type de structure (associatif, fondation, lieu public …), les animateurs et EPN ont des projets assez proches, idem pour les publics et enjeux, contraintes et approches. Ceci, nous dit elle, permet d’appuyer encore plus auprès de nos décideurs et permet d’échanger nos expériences malgré tout. Enfin, la commission européenne qui finance ce projet prend conscience à travers ce Raise de l’importance de l’e-inclusion et découvre des types de pratiques abouties à encourager.

Autre côté positif : lors de la présentation du projet Gregory Carole a évoqué la CORAIA, ses groupes de travail et notamment le groupe handicap (elle a ainsi pu présenter le site de la CoRAIA ainsi que les modules de e-formation). “Les retours des personnes présentes m’ont fait mesurer le dynamisme de la CORAIA” dit-elle.

Riche en contacts pour la suite

Le sujet de l’accompagnement numérique du handicap (abordé uniquement par le projet de Gregory) a intéressé de nombreux participants, certains contacts souhaitent collaborer avec le groupe handicap et numérique de la CORAIA :

  • La Fondation ESPLAI de Catalogne, basée à Barcelone est très impliquée sur l’e-inclusion et les enjeux d’éducation. Alba Agullo qui codirigeait le projet RAISE pour l’Espagne souhaite échanger avec nous autour de l’accompagnement de jeunes en situation de handicap dont elle a la charge.
  • Le président d’ACDC, Vassile Gafiuc, souhaite développer ce type d’accueil auprès de jeunes ayant subi des traumatismes lié notamment à des séjours dans les institutions sous l’ancien régime politique. La Roumanie œuvre beaucoup dans ce sens comme le prouve les actions de l’association Alternativa.
  • Ioana Crihana, présidente de l’ANBPR (l’Association Nationale des Bibliothèques Publiques en Roumanie, équivalent) était finaliste avec son projet très intéressant de formation pour faire des bibliothécaires des e-facilitateurs auprès du public). Elle souhaite développer l’accompagnement du handicap dans les BM roumaines.

Nous attendons les retours des organisateurs notamment sur le rendu de l’atelier du jeudi, nous le mettrons en ligne dès que possible.

Quid des contenus produits lors du projet RAISE ?

Les animateurs qui ont été suivis par RAISE ont produits et suivis des modules de formation sur Moodle (clic). Agnès (Duvernoy) a participé au module sur l’accompagnement des migrants. Chacun était suivi par un tuteur de son pays et cette démarche nous semble intéressante notamment pour servir de support à notre e-formation CORAIA. Le sujet est : que vont devenir ces modules de formation ? Peut-on y avoir accès ? L’INFREP va voir ce qui peut être exploité ou complété.
Enfin, un livret présentant les projets sélectionnés et introduits par un témoignage “d’expert” dans chaque pays a été édité. Nous attendons l’accord ainsi que la traduction française pour le mettre en ligne.

Juin 302014
 

photo verrièreLes 19 et 20 juin, s’est tenue la 11ème rencontre régionale des acteurs de la médiation numérique en Rhône-Alpes, pour la première fois en Savoie (Chambéry).

Afin d’assurer une présence sur chacun des départements de la Région, nous continuons le tour des territoires (voir rencontre de l’Ain en 2013) où la CoRAIA n’a que peu de contacts et où les EPN ne sont pas organisés en réseau comme sur d’autres départements.

Après moult tracas et annulations du fait d’une grève de la SNCF qui perdurait depuis déjà quelques jours, c’est environ 70 personnes qui ont réussi à braver les retards de train et intempéries de la veille, pour nous rejoindre dans le cadre exceptionnel qu’est le centre des Congrès du Manège à Chambéry.
Le flou encore ambiant du contexte général et local “post-électoral” a fait que nous n’avons malheureusement pas pu accueillir cette année nos amis des réseaux voisins (PACA, Grand Dijon…) comme de coutume.
En revanche, nous sommes ravis de la présence active de nombreux participants de la Savoie (Agglomérations, Conseil Général, …). Nous espérons que ce premier contact permettra d’amorcer un travail de mutualisation et d’échanges sur le long terme.

Nous tenons à remercier la municipalité pour la mise à disposition à des conditions très avantageuses de cette magnifique infrastructure ainsi que toute l’équipe pour son accueil chaleureux et son professionnalisme.

Jeudi…

Afin de booster les participants avant ces deux jours intenses, un accueil café a été proposé. Ces moments d’échanges sont toujours appréciés, car la majorité des personnes présentes ne se croise qu’une fois par an. C’est donc vers 10h que nous avons entamé les travaux. Après le mot d’accueil de M. Damien VARON de la municipalité de Chambéry (élu en charge de la vie associative, des technologies innovantes et de la communication), Guy Pastre, animateur de la CoRAIA, a détaillé le programme de ces deux jours.

Photo-2-du-8-mars-_Valerie-Peugeot1Valérie Peugeot, vice-Présidente du Conseil National du Numérique, nous a ensuite brillamment présenté le rapport sur l’e-inclusion.

Accessible, claire et dans le vif du sujet pour les médiateurs numériques, cette présentation n’avait qu’un seul défaut: elle était trop courte! (La présentation a été captée en vidéo, nous la mettrons prochainement en ligne avec le support de présentation).

Charge à chacun désormais de consulter le rapport du Conseil National du Numérique (CNUM) dans son intégralité (y compris l’ensemble des contributions en annexe, qui, comme l’a souligné Valérie Peugeot, sont tout aussi intéressantes que le rapport en lui-même) et de se l’approprier, pour aller “prêcher la bonne parole” sur son territoire.

Après un buffet simple, mais de qualité (bio et local), nous avons repris les travaux par une série d’ateliers.
Cinq thématiques de travail
étaient proposées, nous pouvons estimer qu’elles correspondaient aux attentes des participants dans la mesure où la répartition dans chacun des groupes était relativement homogène. Chacune de ces thématiques avait été imaginée à partir du rapport exposé le matin même, reprenant une préconisation du rapport, pour tenter de la faire avancer, de la prendre en compte, avec nos yeux de médiateurs numérique évidemment!
Les comptes rendus des ateliers seront mis en ligne dès que possible. Il nous faut un peu de temps pour agréger et organiser tant de richesses ;-).

IMG_20140619_175529

Jean-Claude (alias Jean-Cloud pour la version 2.0) et Jessica Labanne de l’EPI LILO en pleine présentation (projet fais pas ci fais pas ça)

Suite à ces ateliers, nous avons, comme c’est la tradition désormais, procédé à un EPNCamp. Celui-ci a permis de découvrir des projets variés, portés par des médiateurs. Nous remercions ceux qui se sont impliqués volontairement dans ce temps d’échanges, même si certains ont regretté de ne pouvoir dans le même temps être en présentation et assister à celles des autres.

Enfin, les plus courageux ont partagés un repas convivial en ville. Nous étions une petite trentaine autour de la table.

Vendredi…

Le deuxième jour, après un accueil café, la journée s’est ouverte par une présentation de Valérie François (Région Rhône-Alpes) qui est venue présenter :

  •  La dynamique autour de l’Espace Pédagogique Numérique Régional et la place des EPN et de CoRAIA
  • Un petit point d’étape à propos du fameux pass’Numérique. Pour l’heure les retours des usagers sont plutôt positifs. Seul bémol: le faible nombre de pass’ effectivement distribués…. Allez les EPN de Rhône-Alpes, constituez vos groupes et montez vos sessions…

Ensuite, nous avons assisté à la présentation “pédagogique” d’Anne Mésségué du SGAR, à propos de l’illettrisme et du travail partenarial qu’il est envisageable de mener entre les centres de ressources illettrisme et les EPN. Elle était accompagnée par des représentantes des Centres ressources illettrismes (au nombre de 7 en Région Rhône-Alpes).
Cette perspective, de travail en collaboration et en complémentarité n’a pas laissé les médiateurs (qu’ils soient en EPN ou en bibliothèque) indifférents.
En prolongement de cette première sensibilisation, il est envisagé de monter une action de formation (ANLCI-Région-CoRAIA) pour les médiateurs numériques et assimilés, nous l’espérons d’ici fin 2014.
D’autre part au même titre qu’existe aujourd’hui un groupe régional “handicap et numérique” il apparaît pertinent d’essayer de lancer prochainement un groupe régional “Illettrisme et numérique” au vu de l’intérêt qu’a suscité cette thématique et accompagner la mise en place du partenariat.

Atelier gestion de projet

Atelier gestion de projet

Enfin, pour terminer ces deux jours “marathon” et après une pause repas bien méritée, les participants se sont de nouveau répartis dans 3 ateliers. Nombre modeste, mais choix cornélien : actions éducatives,  méthodologie de la gestion de projets et retours d’expériences pass’Numérique…. trois thématiques essentielles pour nous au quotidien.
Du témoignage à la confrontation, les échanges ont été riches et prenant puisque les nombreuses personnes restées jusqu’à la fin ont évoqué la nécessité d’une continuité à imaginer qu’elle soit locale ou régionale.

N’oubliez pas de compléter le formulaire de bilan en ligne pour nous faire partager vos retours sur cette édition savoyarde

Conclusion

Le pari immédiat d’organiser une rencontre régionale sur un territoire qui se cherche en terme de dynamique et de réseau semble gagné.

Cette édition a permis un brassage inhabituel de personnes et de structures d’horizons différents. L’intensité des échanges a prouvé l’appétence du moment des acteurs chambériens (et savoyards) à vouloir faire fructifier localement la dynamique lancée par la rencontre.

Ainsi, il a été proposé de faire fin septembre une rencontre de bilan/perspective pour réunir les acteurs locaux présents pendant ces 2 jours pour faciliter et soutenir une dynamique que nous souhaitons en devenir.

Dans cette continuité nous remercions :

  • Serge Meunier pour la vidéo qu’il a réalisé durant ces 2 jours de rencontre.

  • Tvnet Citoyenne qui, malgré le constat réciproque d’un rendez-vous raté avec les médias citoyens locaux, est venu faire un reportage sur la journée du vendredi.

Rendez-vous est donc donné au plus tard l’année prochaine la 12 ème édition qui continuera son itinérance régionale (les propositions sont les bienvenues)

Toutes les ressources et supports concernant ces 2 jours, seront mis en ligne au fur et à mesure sur la page ressources, n’hésitez pas à  vous approprier les contenus de cette 11ème rencontre.

 

 

 

Juin 302014
 

2014-06-19 23.12.47Cet article est destiné à capitaliser les ressources et autres Comptes-rendus d’ateliers diffusés ou rédigés lors de la 11ème rencontre de CoRAIA à Chambéry (Savoie).

(Il est un complément à l’article général de retour sur la rencontre 2014  : http://www.coraia.org/?p=4736)

N’hésitez pas à la consulter régulièrement, elle sera en effet, mise à jour au fur et à mesure de l’avancé des travaux et de la récupération des supports diffusés.

Rappel : N’oubliez pas de compléter le formulaire de bilan en ligne pour nous faire partager vos retours sur cette édition savoyarde

Contributions et supports multi-médias

Vidéos

 Ecrits

Les notes de Bénédicte Maache-Croutelle prises lors de sa participation à la journée de jeudi.

Jeudi 19 juin

Enregistrement audio intégral de la matinée, vous y trouverez :

  • à 4mn : L’intervention de Damien Varon (élu de Chambéry)
  • à 5mn 45s : Intervention d’Isabelle Vanhese (Chambéry agglo)
  • à 11mn 30s : La conférence de Valérie Peugeot

Lien vers le téléchargement du fichier : 19.06.MP3 (108 mo)

 

Le support de présentation de Valérie Peugeot

 

Les Ateliers

Les supports du BarCamp

  • Fais pas ci fais pas ça : un projet de l’EPI LILO

Vendredi 20 juin

Il s’agit de l’enregistrement intégral de la matinée, vous y trouverez :

  • début à 19mn : Actualité CoRAIA
  • 19mn à 48mn 30s : Présentation de Valérie François (point Pass Numérique)
  • à partir de 48mn 45s : Intervention de Anne Mességué (Illettrisme)

Lien pour le téléchargement du fichier : 20.06.MP3 (180 mo)

Temps d’actualité

Les supports de présentation de Anne MESSÉGUÉ “Illettrisme et EPN”

Présentation du site PARLERA (Portail des Actions et Ressources Linguistiques En Rhône-Alpes)

Le support de présentation de Valérie François concernant le pass’Numérique

Ateliers

Oct 302013
 

La Coordination a été invitée par la Région PACA à participer à la 7ème rencontre des ERIC (Espaces régionaux Internet Citoyens). Cette rencontre marque un tournant dans le dispositif puisqu’il avait pour objet le Lancement du nouveau dispositif « centres de ressources numériques ». Une délégation s’est donc rendue à Marseille le 14 octobre 2013.

Labellisation_ERIC_01_f6709f7c18

Un retour sur différents projets et espaces a été effectué afin de montrer la richesse et la diversité des projets et missions développés au sein de ce réseau. A cette occasion, l’enquête régionale quantitative et qualitative a été rmise aux participants, elle est disponible en téléchargement sur le site Emergences numériques.

Cette enquête et les témoignages vidéos diffusés lors de cette rencontre ont pour objet à la fois d’établir un bilan mais également d’anticiper l’avenir pour co-construire les ERIC de demain.

L’après-midi, la CoRAIA a été invitée à témoigner dans un atelier dédié à la professionnalisation des animateurs d’EPN et la conduite du changement. Nous y avons donc fait des retours sur les expérimentations C2I2E, B2IAdulte et VAE. Le projet en cours de déploiement du pass’Numérique a également été signalé.

Cette journée a fait l’objet de captation vidéos sous forme d’interviews, disponible sur le site d’O2Zone. Elle a été pour la coordination, l’occasion de confronter et d’enrichir nos visions de l’avenir des EPN et de leur évolution.

Pour en savoir : Sur le site de la Région PACA  http://emergences-numeriques.regionpaca.fr

Juil 022013
 

Cet espace est dédié à la collecte des supports et autres ressources utilisés ou produits pendant les 2 journées de rencontre.
Il sera complété au fur et à mesure.
(Il est un complément à l’article général de retour
sur la rencontre 2013  : http://www.coraia.org/?p=3705)

Nous en profitons au passage pour vous inviter à nous transmettre les liens vers des ressources ou illustrations qui seraient en ligne sur vos sites (contact@coraia.org)

***************************

ADEA-GenLes prises de notes collaboratives

  • Tout au long de la rencontre des blocs notes ont été mis à disposition (aux volontaires) pour une prise de notes à chaud pendant les différents temps de travail : https://coraia.framapad.org/17

Nous avons besoin de petites mains volontaires pour rendre lisibles et compréhensibles avec un peu de mise en forme les notes prises à chaud.
Merci d’avance

Les galeries multi-médias

Photos

Audio

Retours des ateliers

Jeudi Matin

Compétences numériques

* Accompagner et former les publics éloignés (Stéphanie Lucien-Brun – Fabrique à liens et Bernadette Ratelade – CS de Roussillon)

  • Compte-rendu synthétique – format ODT et PDF

* Pass Numérique (Valérie François – Région ; Garlann Nizon – SIVU Inforoutes)

  • Le contenu de cet atelier  a permis d’alimenter l’espace de construction collective des contenus du Pass Numérique – en ligne sur wiki de la CoRAIA

Jeudi Amidi

Politique régionale

* Perspectives et orientations Régionales pour “le développement d’une culture numérique pour tous” (Laurence Achdou et Valérie François – Région RA)

EPN Camp

* Plateforme Compétences B2I Adultes (Franck Hashas – Formavia)

  • Diaporama de support à la présentation – format PDF

* Animation tablettes numériques (Guillaume Servant – m@ison de Grigny)

Vendredi Matin

EPN et territoire

* Intervention introductive ( Christian Combier – m@ison de Grigny)

* Compte-rendu de l’atelier médias citoyens (télécharger)

* Atelier “recherche-action” (Hugues Bazin)

  • Pour donner une suite à cet atelier, comme convenu, un espace à été ouvert sur le wiki de la CoRAIA – accéder à l’espace recherche-action

Vendredi Amidi

Evolution et avenir de CoRAIA

  • Le brainstorming  sur les différentes  thématiques réalisé lors des rencontres est en ligne sur notre wiki.  Avant l’exercice toujours périlleux d’une synthèse, ceux qui n’ont pas pu participer à la rencontre peuvent faire des ajouts et des compléments. – accéder à la page du wiki
Juin 302013
 

ADEA1Les 20 et 21 juin 2013 s’est tenue à Bourg-en-Bresse (01) la rencontre régionale d’été 2013 de la CoRAIA.

C’était une première pour la Coordination que d’organiser un événement sur un territoire ne disposant pas d’un réseau d’acteurs organisés. Avec le précieux appui et soutien de l’ADEA qui nous a accueilli, ce sont tout de même 85 personnes qui ont contribué à la réussite collective de ces 2 journées.

Dans l’ensemble les conditions météorologiques auront été assez favorables (malgré quelques épisodes pluvieux) pour pouvoir profiter des extérieurs du spacieux équipement que nos hôtes nous avaient mis à disposition.
2013-06-20 20.29.45La convivialité était au rendez-vous, n’enlevant rien à l’ambiance studieuse et réflexive qui a caractérisée les différents temps d’échanges et d’ateliers.

Cette rencontre aura également confirmé et illustré la volonté d’ouverture que porte le projet de la CoRAIA et plus largement celui de la médiation numérique en Rhône-Alpes.

Ainsi nous avons accueilli différents acteurs “extra-territoriaux”, des représentants de nos partenaires et “réseaux voisins” ainsi que de la Région Rhône-Alpes. Profitant de leur venue, nous les avons mis à contribution dans différents ateliers et temps d’échange, donc un grand merci à  tous d’avoir joué le jeu et participé activement.

Au passage quelques remerciements particuliers pour :

ADEA-FDDans cette logique d’ouverture et comme il devient presque coutumier, la journée du jeudi était ouverte aux acteurs de la formation continue du réseau Formavia. Cette année les OF (Organismes de Formation) et les EPN présents  ont été conjointement mis à contribution à travers différents ateliers de mise à niveau ou de prospective dans un contexte régional en pleine évolution et transformation :

  • Fin de la phase actuelle de projet Formavia en janvier 2014 (et de ses projets liés comme la VAE, le C2I2e, le B2I Adultes et le parcours de formation  “Compétences numériques professionnelles”)
  • Arrivée du “Pass Numérique comme dispositif de droit commun pour les compétences numériques du grand public
  • La convergence affichée des directions de la Région (DPT et DFC) sur la question d’un portail commun de ressources dédié aux compétences numériques.

Ces ateliers sont toujours un moment riche de croisement, de perspectives et des postures, cette année ils ont illustré et témoigné de la culture commune  OF-EPN que la communauté de pratique “Compétences numériques pour tous” a permis de faire émerger.

2013-06-20 19.01.20Comme convenu cette rencontre a été l’occasion (trop rare comme beaucoup l’ont souligné) de lancer et inaugurer officiellement l’EPN que l’ADEA porte et abrite dans ses locaux.
Un projet à suivre de près notamment sur les effets, pour les différents publics visés, de la synergie croisée EPN <=> Organisme de Formation.
A noter qu’à cette occasion nous avons pu découvrir le matériel flambant neuf et adapté aux personnes porteuses de handicap financé dans cadre de l’appel à projet de la Région “Accessibilité numérique des EPN” .

Ce lancement est aussi l‘occasion pour l’ADEA de continuer à s’inscrire, avec une posture un peu différente, dans ses missions de formation et d’accompagnement à la montée en compétences numériques.

A souligner également qu‘à travers l’EPN de l’ADEA c’est aussi les acteurs de la médiation numérique de l’Ain et pour la CoRAIA qui trouvent un point d’appui pour formaliser et renforcer une dynamique de réseau sur ce territoire étendu et contrasté.

Comme les participants ont pu le vivre et le ressentir, cette rencontre était un rendez-vous de transition. Il avait pour ambition d’essayer donner des clés de lecture et ADEA-HBde compréhension des (r)évolutions en cours et imminentes de l’environnement et du contexte dans lesquels évoluent les EPN.
Ainsi l’idée était tout autant d’élaborer sur place, comme ce fut le cas avec Hugues Bazin, que de produire pour rassembler et capitaliser de la réflexion, des idées, des avis,… comme vendredi après-midi avec les ateliers sur la nécessaire évolution et transformation du projet de la CoRAIA.

 ADEA-RadioDans le soutien de cette dynamique d’ouverture et de capitalisation il est important de saluer la contribution et la présence permanente sur les 2 jours de l’association Médias Citoyens avec le plateau radio monté en partenariat avec la radio locale Tropique FM. (A écouter les émissions enregistrées à l’occasion)
Cet espace permanent d’expression a été l’occasion de donner la parole à différents acteurs de ces rencontres soit en réaction suite à une participation à un temps de travail soit sur des sujets d’actualités pouvant les concerner.

Dans la même logique remerciement au travail de captation vidéo du Troquet Numérique fait par un de ses membres fondateurs Alexandre.
Bien entendu tous ces supports seront disponibles en ligne.

ADEA-DominiquePour conclure nous tenons à remercier à nouveau toute l’équipe de l’ADEA (Stéphane, Dominique, Robert , Céline, Fabien, l’équipe administrative) qui a été sur la brèche pendant 2 jours pour nous faciliter la vie et veiller au bon déroulement “logistique” de cette rencontre.
Nous terminons avec une pensée particulière pour Dominique Cottenceau, “future ex-directrice” de l’ADEA, qui était à quelques jours de son départ en retraite.

Retrouvez photos, supports, contributions,… dans l’espace de synthèse de la rencontre : http://www.coraia.org/?p=3735