messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Déc 012014
 

Dans le cadre des jeudis du livre, organisés par Médiat, Julien Devriendt (@julanimtic) est venu à la médiathèque de Romans pour aborder la question des Fablab en bibliothèque.

Des missions en évolution pour les EPN

logofablabBeaucoup d’espaces numériques sont implantés dans les bibliothèques. La question de l’accès à l’outil est aujourd’hui en passe d’être résolue. La mission des EPN est donc en évolution.

A l’heure actuelle, il semble essentiel que les EPN (dé)montrer (notamment) que l’ordinateur n’est pas qu’un outil de consommation, c’est aussi un outil de création: nous ne sommes pas dans l’obligation d’utiliser la technologie comme on nous l’impose, de nombreux outils peuvent être détournés de leur usage premier. Le web n’est que ce l’on en fait, à nous de nous approprier cet espace et de l’enrichir, afin qu’il reflète réellement la diversité des cultures, opinions et savoir-faire. Il peut alors avoir un rôle d’éducation à la citoyenneté et d’éducation politique. De même accompagner la jeunesse (digital native) afin de leur permettre de diversifier leurs pratiques est indispensable. Expliquer ce qu’est la culture du Libre l’est également.De même, expliquer l’utilisation du webmail sans évoquer le modèle économique qu’il y a derrière et l’analyse des données personnelles (entre autre), est une erreur fondamentale. Dans le cas contraire l’EPN passe à côté d’une partie de ses missions.
D’autre part, force est de constater que dans bien des cas, l’EPN est insuffisamment inscrit dans dans un projet global, il a du mal à rayonner dans l’ensemble de la médiathèque. Isolé dans son espace l’animateur fait parfois partie d’une « structure kangourou », et porte un service indépendant.

Faciliter l’accès à toutes les cultures

collaborationL’EPN en bibliothèque a un rôle d’accès à la culture et à la connaissance. Une bibliothèque se doit de diffuser la culture, toutes les cultures, dont la culture scientifique. Et c’est en cela que le FabLab trouve sa place et sa légitimité dans ce type de structure. Il permet de décrypter, de faire comprendre des notions telles que le code, la robotique, l’Arduino…. de faire le lien entre physique et numérique, de participer à la diffusion de toutes les  cultures, de faire découvrir le jeux vidéo autrement,  et d’amener l’usager vers une logique de producteur. Nous passons de l’EPN « espace public numérique » à « espace de pratiques numériques ».
C’est pourquoi, afin de permettre aux usagers de décrypter ce monde technologique, la plupart des FabLab et certains EPN se sont emparés de la question du code. En effet, apprendre à coder permet d’apprendre à comprendre le fonctionnement des ordinateurs et logiciels. L’objectif n’est pas de faire de l’ensemble de nos concitoyens des codeurs chevronnés, mais bien de participer à la diffusion d’une culture scientifique, indispensable à la compréhension du monde qui nous entoure.

Documenter, partager et diffuser

Un des fondamentaux des FabLab est d’expérimenter et de documenter les expériences, en ce sens il participe à la diffusion de l’innovation de la culture scientifique. Le rôle principal du FabLab Manager n’est pas de faire, mais de mettre en relation et de rester vigilant sur la documentation et le partage.  De nombreux sites regroupent des fiches expériences, des guides d’utilisation des différentes machines mises à disposition, des modèles 3D destinés à être imprimés… On apprend en faisant, en testant, en se trompant et en réessayant!

makersLa communauté qui gravite autour est essentielle. Dans un FabLab, elle permet de capitaliser les expériences, les connaissances. Or ces éléments pour être diffusés doivent être écrits puis publiés. Ceci permet d’aborder les notions de licences avec les usagers, d’expliquer les Créatives Commons, les notions de bien commun et de droit d’auteur, par le biais d’ateliers d’écriture, d’accompagner les recherches sur des ressources qui nécessitent au préalable d’être indexées… Nous voyons bien, en ce sens, le rapport entre FabLab et médiathèque. A travers le faire, des notions parallèles peuvent être abordées. Prenons l’exemple du droit d’auteur et des Créatives Commons : cette notion est assez peu « sexy », et pourtant reliée à une pratique et un usage elle est de suite plus digeste et trouve son sens aisément, surtout lors de l’utilisation (ou la publication) d’une ressource en CC dans le cadre d’une activité. Nous mettons les usagers en « flagrant délit de bénéfice », il sont ensuite plus perméables à ces informations.

Des outils et des ressources

fabrication_numeriqueUn FabLab peut être composé de nombreuses machines, de l’imprimante 3D à la découpeuse vinyle en passant par la fraiseuse à commande numérique. Toutes doivent être utilisables librement pour que les usagers s’en emparent, que la communauté se créée.

De nombreuses ressources existent en ligne, que ce soit pour fabriquer ou apprendre à coder. Vous les trouverez dans la présentation de Julien Devriendt, ci dessous.

Personnellement, j’ai été très intéressée par l’exemple du FabLab Mobile, du FabLab en caravane, qui pourrait être un véritable projet cohérent et structurant sur un territoire tel que Drôme-Ardèche. La suite peut être prochainement!?

La question du numérique dans les médiathèque semble désormais essentielle et soulève de nombreuses interrogations. En effet, comment faire pour que l’EPN ne soit plus au sein d’une « structure kangourou », mais bien qu’il fasse partie d’un projet global permettant une intégration à part entière du numérique dans les missions de la bibliothèque. Comment favoriser le décloisonnement des activités numériques et « classiques », comment garantir à l’animateur d’EPN une mission transversale et comment garantir aux médiathécaires une prise en compte du numérique dans l’évolution de leur métier?? Toutes ces questions restent plus que jamais pertinentes. C’est pourquoi une rencontre interprofessionnelle  sera organisée le 30 avril à Romans pour permettre de croiser regards et expériences. (plus d’info sur ce blog très prochainement).

Article original publié sur le blog des EPN 26/07 : http://epi.pole-numerique.net/conference-fablab-en-bibliotheque/

 

Laisser un commentaire