messagebox_warning

Ce blog  est maintenant à l’arrêt après de bons et loyaux services !

Il préserve les ressources qui ne seront pas migrées dans sa nouvelle version :

http://coraia.reseaumednum.fr

Nov 272013
 

rapport_Apercu-509x350Après une période 6 mois de consultation sur l’inclusion dans une société numérique à travers notamment 3 “vendredis contributifs”, la Conseil National du Numérique a rendu public son rapport « Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion numérique ».

Il a été remis à Fleur Pellerin (Ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique) ce jeudi mardi 26 novembre.

Un rapide aperçu avec le résumé du résumé :

Dans l’avant propos du document

Valérie Peugeot (Vice-présidente du CNNum) rappelle que les différentes consultations ont conforté le groupe Inclusion dans

  • Son objectif principal  : refuser l’accroissement des inégalités, construire de nouvelles solidarités, aspirer à une société authentiquement inclusive
  • Sa volonté de d’abord s’affranchir du concept de fracture numérique,

suite à ça la nécessité de s’appuyer sur 3 constats :

  • les enjeux d’inclusion numérique concernent désormais l’ensemble de la population et nous sommes face à une cible mouvante.
  • Les non-connectés, devenus minoritaires, sont également ceux qui sont par ailleurs victimes de marginalisation sociale, culturelle et économique
  • le numérique, lorsqu’il est convoqué dans des projets porteurs de sens, peut également constituer un formidable levier ou accélérateur de changement,

et de conclure : “L’inclusion est bien entendu une affaire de redistribution. Dans une société immatérielle, elle est également une question de « pouvoir d’agir »

Un changement d’ambition : une société « avec le numérique »

il est basé de plusieurs constats :

  • La diffusion rapide des technologies numériques fait du numérique non plus une option mais une exigence.
    On ne peut pas penser les politiques publiques avec le même prisme que celui d’il y a vingt ans, maintenant que près de 80% de la population utilise un ordinateur et Internet au quotidien ;
  • La pénétration croissante du numérique est concomitante à une période d’accroissement des inégalités sociales et économiques.
    La pauvreté, le chômage, l’isolement et la précarité sont parfois aggravés par le manque de culture numérique comme par la déshumanisation que peut engendrer la numérisation des services essentiels. La médiation dans le numérique devient une priorité ;
  • Le mythe des « digital natives » est dépassé.
    L’écart entre la capacité à utiliser et la capacité à maîtriser le numérique doit être réduit par un apprentissage continu des technologies.

Une nouvelle définition de l’e-inclusion

L’inclusion numérique pensée par le Conseil national du numérique se définit comme
l’inclusion sociale dans une société et une économie où le numérique joue un rôle
essentiel

Les 7 recommandations du rapport pour une nouvelle politique d’inclusion

La seconde partie du rapport sur l’inclusion dans une société numérique propose des actions concrètes à envisager autour de 4 leviers essentiels :

  • l’accès (recommandation 1) ,
  • la littératie (recommandation 2),
  • les médiation s (recommandation 3 ),
  • le pouvoir d’agir ( recommandation 4) .

Ils sont complétés par :

  • des actions dans un champ sectoriel qui apparait comme la priorité numéro un : l’emploi (recommandation 5)
  • deux séries de mesures destinées :
    • d’une part à lever un point de blocage des politiques d’inclusion – la responsabilisation des décideurs (recommandation 6)
    • et d’autre part à documenter et outiller les politiques publiques par la recherche et des indicateurs sur l’inclusion numérique (recommandation 7) .

 Le document, ses annexes et les différentes contributions sont disponibles ici  : http://www.cnnumerique.fr/inclusion/

 

 

  One Response to “Le Conseil National du Numérique rend son rapport sur l’inclusion numérique à Fleur Pellerin”

Laisser un commentaire